A la découverte du Rione IX : Pigna

100
Rione IX Pigna

Pigna est le neuvième rione de Rome, il n’est pas étendu mais il est dense, exigu, les rues y sont tortueuses, les ruines importantes et les édifices de travertin et de pierres datant du XVème et XVIIème siècle donnent un aspect compact aux 206.345 mètres carrés qui le constituent.

Historique du quartier
Rione IX Pigna
Le mot « Pigna » prendrait son origine de la découverte à proximité de l’actuelle via del Gesù d’une pomme de pin en bronze exposée aujourd’hui dans la cour des Musées du Vatican. Il pourrait aussi dériver du mot « Vigna » (vignes) et s’être transformé avec le temps. Ce vestige faisait partie d’un temple dédié à Isis érigé en 43 av. J.C. Plusieurs restes de l’Antiquité parsèment le rione : l’énorme pied de marbre qui a donné son nom à la rue où il se trouve aujourd’hui (rue Pié di marmo), il s’agirait du pied d’Isis. Notons aussi le félin perché en haut du palais Grazioli, via della Gatta ou encore les ruines des termes d’Agrippa, les plus anciennes de Rome. Dans le périmètre de ce rione ont été trouvés cinq des treize obélisques que compte Rome. Enfin, l’Area Sacra à ciel ouvert sur le Largo Argentina est le fruit de fouilles effectuées entre 1926 et 1929 par Giuseppe Marchetti Longhi. Elle renferme quatre temples dont le plus anciens remonte au IIIème siècle av. J.C.

De nombreux palais sont construits dans ce rione, notons sur la place del Gesù, le palais Cenci Bolognetti dessiné par Ferdiando Fuga à la moitié du XVIIème siècle ; l’imposant palais Altieri ; le palais Grazioli, demeure actuelle de Silvio Berlusconi ; le palais Fonsecca où a résidé Stendhal, devenu l’Hôtel della Minerva ; le palais ayant appartenu à Laetitia Bonaparte, à l’angle de la via del Corso et via Plebiscito. Sans oublier le palais Doria-Pamphili qui offre l’une des plus belles collections de peintures privées de Rome. Enfin, le palais Venezia, édifié pour le cardinal Pietro Barbo en 1451, qui s’enrichira à chaque changement de propriétaire, c’est aujourd’hui un musée.

Les édifices à caractère religieux sont particulièrement imposants sous notre vue : l’église del Gesù en référence à la compagnie crée par Saint Ignace de Loyola a vu l’intervention des célèbres architectes Vignola et Della Porta et les embellissements successifs ont été financés par les plus grandes familles romaines dont certaines résidaient dans le rione Pigna, citons notamment les Orsini et les Colonna.

Le grand bâtiment appelé Collegio Romano sur la place homonyme accueille à partir de 1870 l’un des plus célèbres lycées romains, l’Ennio Quirino Visconti. Voulu par Saint Ignace de Loyola, il fut construit en 1582 et renfermait une riche bibliothèque, un musée ethnographique, un observatoire astronomique et un institut météorologique, le tout dispersé au fil des siècles dans les différents musées de Rome. L’église Saint Ignace érigée sur une place au décor de théâtre très suggestif mérite d’être visitée. Santa Maria sopra Minerva renferme dans quelques-unes de ses chapelles des chefs-d’œuvre.

Enfin, le Panthéon, le monument antique le mieux conservé de Rome, était autrefois davantage surélevé et libre de toutes constructions alentours. Transformé en église chrétienne par Boniface IV et dédié à la Vierge Marie, il renferme depuis 1878 les tombeaux des souverains italiens ainsi que de Raphaël. Le temple et la place appelée communément piazza della Rotonda étaient au Moyen Âge et jusqu’au XVIIème siècle le centre des attractions en tout genre, marché au poisson, lieu des exécutions capitales, marché de vendeurs ambulants, galerie d’art temporaire… Le Panthéon étant l’un des monuments les plus visités d’Italie, la place adjacente reste, de nos jours encore, l’une des plus aimées des touristes.

 

CTA Hotel B&B Quartier

CTA Restaurant Quartier

Le rione Pigna aujourd’hui…
Cet arrondissement constitue à lui seul un résumé des richesses de la ville entière et il est bon parcourir, carte en main, les voies piétonnières pavées autour de magnifiques monuments antiques sur les traces des ancêtres des Romains d’aujourd’hui. Bien desservi par les bus, doté d’une grande capacité hôtelière et de nombreux restaurants, Pigna a tous les atouts pour charmer les voyageurs.