Bons plans : Jeune Maman à Rome

0
4295

L’objectif de cet article est de vous aider à passer une grossesse agréable et que vous viviez au mieux les premiers mois de votre bébé à Rome. Voici donc quelques tuyaux. 

Petit préalable :

Pour ne pas avoir de surprises, mieux vaut être bien informée. Il vous faudra choisir habilement votre gynécologue et votre structure hospitalière car ici la césarienne (parto cesareo) est très pratiquée (37% en 2011 contre 20,2% en France, et 15, 6% au Pays-Bas – chiffre OCDE). Dans certains hôpitaux privés les accouchements naturels sont plutôt rares. La péridurale (epidurale en italien) n’est pas autant utilisée que dans d’autres pays (70% en France, plus près de 15% en Italie). Nous vous conseillons vivement de rencontrer d’autres mamans ou futures mamans qui vous feront partager leurs expériences.

Voici quelques informations pratiques pour qui va accoucher à Rome. Comme d’habitude Rome regorge de ressources pas toujours bien connues ou bien communiquées et de personnes qui vont vous aider à vivre les choses plus facilement.

Les structures publiques :

Nous vous conseillons tout d’abord d’aller voir ce qui se passe du côté du Consoltorio de votre quartier :

  • C’est en quelques sorte le PMI d’autres pays, les services de la Protection maternelle et infantile.
  • Il offre des services gratuits aux mères et enfants, et réunit une cellule médico-sociale avec assistante sociale, infirmier, psychologue, pédiatre, gynécologue, obstétricien.
  • Vous y trouverez des explications et des conseils (contraception, avortement, accouchement (parto) , allaitement, diversification alimentaire (lo svezzamento).
  • Vous en trouverez entre 1 et 3 consoltorio par municipio, voir ici la liste.
  • Cela vaut la peine d’aller en voir plusieurs parce qu’ils ne sont pas tous de dynamisme égal. Certains proposent des cours gratuits vraiment utiles comme des cours de massage pour les bébés, de l’aide à l’allaitement, des séances de rééducation du périnée (peu fréquentes en Italie) mais aussi des cours de musique pour les jeunes enfants.
  • Et puis, c’est sécurisant de savoir qu’en cas de problème, il y a une structure proche de chez soi.

Les centres pour les familles Centro Famiglie ou centres de médiation sociale existent dans certains quartiers, parfois rattachés au consoltorio, parfois non :

  • Par exemple, le Centre Villa Lais pour les familles, qui s’adresse aux résidents des municipi V, VII, VIII et IX, (voir ici la répartition des municipi) propose de nombreuses activités gratuites (comme des cours de musique pour les petits) qui rencontrent beaucoup de succès. Il faut s’inscrire dans les premiers, et arriver tôt pour garantir sa place.
  • En voici  une liste.

Dans l’hôpital où vous prévoirez d’accoucher, vous trouverez aussi des structures d’accompagnement pour les couples, avec des séances – qui peuvent être payantes – pour se préparer à l’accouchement et au retour à la maison. Renseignez-vous sur place. 

Les bibliothèques :

Du côté des bibliothèques, vous trouverez des espaces où vous serez bienvenue avec ou sans bébé. 

  • Nati per leggere est une association qui encourage à la lecture et qui vous recommande même de commencer à lire des histoires à votre bébé quand vous êtes enceinte de 4 mois, parce qu’il est bon qu’il s’habitue à la voix de sa maman. Voir le programme de l’association ici
  • Dans certaines bibliothèques des cours d’italien pour étrangers sont même proposés gratuitement (voir ici).
  • Renseignez-vous également dans la bibliothèque de votre quartier (voir ici la liste des bibliothèques) où vous pourrez assister à des lectures ou des ateliers. 

Les associations :

De très nombreuses associations prennent soin de vous quand vous êtes future maman ou jeune maman. Créées par des femmes, elles pensent à tout. C’est notamment grâce à leur action que vous trouverez peut être dans votre quartier des affichettes sur les vitrines des commerçants qui vous invitent à entrer si vous avez besoin d’allaiter ou de changer votre enfant.

Certaines prestations seront gratuites sous réserve que vous soyez membre de l’association, d’autres payantes. Ces structures sont particulièrement dynamiques et vous proposent beaucoup d’activités intéressantes. Et puis, elle vous permettront de rencontrer d’autres mamans, et c’est précieux ! Surtout quand on va avoir son premier enfant et qu’on a envie de partager, de poser des questions et de ne pas rester seule !

Nous pouvons vous conseiller :

  • Melograno, dont le siège se situe Via Saturnia 4/a, dans le quartier de San Giovanni, propose de nombreuses activités. L’association soutient également un groupe d’entraide entre mamans Vicine Vicine, avec plus d’une centaine de mamans sur Rome qui donnent de leur temps pour aider d’autres mamans. 
  • Latte & Coccole est une association qui propose différents cours pré et post-accouchement, des activités pour les enfants jusqu’à 3 ans et aussi des cafés entre mamans. Elle se situe Via Luigi Lodi 74/76, métro Tiburtina.
  • A Rome, la Leche League, Ligue pour la promotion de l’allaitement, organise des rencontres dans différents endroits, notamment au MilkBar (Via San Martino ai Monti, 34), un magasin et lieu de rencontres pour mamans. Les réunions se font en italien et parfois aussi en anglais.
  • Pour les parents qui souhaitent porter leur bébé en écharpe (fascia), vous pourrez trouver des informations auprès de la Scuola del Portare Associazione. Regardez aussi leur agenda, parfois des balades sont organisées avec les bébés portés en écharpe, ce qui permet d’essayer plusieurs types de portage.
  • Vers Pigneto, l’association Città delle Mamme est très active, vous aurez des sorties cinéma spéciales mamans, ou des soirées mamans, des rencontres autour d’un café, des groupes d’aide pour l’allaitement. Récemment, ses membres ont créé un espace de coworking pour mamans L’Alveare. Pendant que vous travaillez, votre enfant est gardé dans les locaux.
  • Avec Mamme and the City, vous vous remettrez en forme avec les séances de mammagym (avec votre poussette, au parc), et participerez à de nombreux ateliers.
  • Même chose pour Mammaf.it, avec gym en poussette ou avec porte-bébé !
  • Avec Il Cerchio di Niko, vous ferez de la gym aussi avant d’accoucher !
  • Nascere e crescere, Viale Regina Margherita, 157, à Parioli, propose des cours de préparation à l’accouchement.
  • Pour rencontrer des mamans francophones, vous pouvez participer au « Bébé groupe » de l’association Rome Accueil.
  • Des mamans francophone sont également créé une page Facebook : Mamans à Rome pour échanger vos bons plans et faire de bonnes affaires.
  • L’association Mammacult organise des visites de musées en poussette et des ateliers pour les enfants.

Avant ou après l’accouchement, le moteur de recherche pour vous :

Nous avons trouvé aussi un moteur de recherche bien utile www.corso-preparto.it. Il vous donnera toutes les adresses pour des cours de natation pour femmes enceintes (donna in gravidanza ou gestante), mais aussi pour les cours d’acquagym, de yoga, de musicothérapie pendant votre grossesse et aussi des services qui peuvent vous intéresser après l’accouchement : aide à l’allaitement, massage pour bébé, soutien psychologique, rééducation…

Voilà donc quelques pistes pour prendre soin de vous et de votre bébé.  On reviendra vers vous avec un article qui vous donnera de bonnes adresses pour acheter à bas coût ou troquer vêtements et matériel de puériculture. On ne manquera pas d’ici là de vous faire partager sur notre page Facebook les événements de troc (swap ou baratto ou scambio) et recyclage de vêtements, matériel et jouets pour maman et enfants. 

En attendant, il nous reste à vous souhaiter : Auguri!