Colocation à Rome

Dernière mise à jour de la page : Mai 2017

Etudiants, stagiaires, jeunes actifs, vous cherchez une colocation à Rome ? Cet article est fait pour vous.

A savoir avant de se lancer

  • À Rome, il n’existe que très peu de résidences étudiantes. Pour se loger, ne comptez pas sur ça.
  • Les prix sont assez onéreux : en général pour une chambre en colocation, comptez environ 400-450 euros (prix qui grimpent, plus on se rapproche du centre-ville).
  • Dans les colocations, il est très rare de voir un vrai salon ou une pièce commune confortable. En effet, toutes les pièces sont souvent utilisées comme chambre à coucher.
  • Si votre budget est vraiment limité, il existe également des camere doppie, les chambres à deux lits à partager avec un colocataire.
  • Certains appartements ont accès au toit de l’immeuble où le linge est mis à sécher sur des fils. Parfois cet espace peut être agréablement aménagé faisant presque office de terrasse pour les habitants du palazzo.
  • Les jeunes n’habitent généralement pas dans le centre historique (trop cher, trop touristique, pas très vivant le soir). Ils choisissent des quartiers comme :                       – San Lorenzo : Proche de l’Université La Sapienza, vie pas chère mais immobilier pas donné, vie nocturne et culturelle très importante. À signaler : quelques épisodes de trafic de drogue. 
    – Piazza Bologna : assez résidentiel, plus tranquille que son voisin San Lorenzo, proche de La Sapienza, sympathique à vivre, aisé, un peu de vie nocturne également.
    – Tiburtina : Pas cher, mais pas très beau, on dit que c’est sympa pour y vivre, relativement proche de La Sapienza.
    – Ostiense-San Paolo : Proche de l’Université Roma Tre, quartier jeune et animé, un peu déroutant et étrange au premier abord mais attachant.
    – Pigneto : Très sympa à habiter, tranche d’âge un peu plus âgée, quartier de trentenaires actifs, assez bourgeois-bohème. À signaler : quelques épisodes de trafic de drogue.
  • Évitez les agences si vous pouvez, sinon vous payerez deux à trois mois de frais d’agence.
  • Il vous faudra peut-être faire un « contrat », un Codice Fiscale s’imposera donc, sinon comme souvent, on paye « au noir ».
  • Il faut payer en général un à deux mois de caution en avance.
  • Un jeune homme, en Erasmus, de surcroît pour une période de seulement 6 mois, aura plus de mal à trouver une colocation. Mais ne perdez pas patience…
  • Enfin, dernier conseil, si vous voulez progressez en italien, choisissez bien vos colocs…

Comment trouver une colocation

  • A l’ancienne : dans la rue, dans un quartier qui vous plait, observez ce qui est affiché tout autour de vous. De nombreuses annonces sont en effet publiées et notamment à proximité ou à l’intérieur des facs sur des grands panneaux d’affichage.
  • Groupes Facebook : recherchez en commençant par : Affittasi, Stanze, Camera, Cerco, Erasmus in Rome, Rent Rome, Francophones à Rome etc…
  • Les sites spécialisés :
    EasySanza : Pas terrible et en partie payant
    Subito.it : L’équivalent du Bon Coin français, très pratique pour trouver une coloc, large choix dans tous les quartiers.
    Idealista : Très facile avec idealista de filtrer par quartier pour trouver son bonheur.
    Bakeca : Peu de choix