Des mécènes sauvent le Jardin des orangers

1147
Giardino degli aranci

Il aura fallu cinq mois de travail pour redonner toute sa splendeur au Giardino degli Aranci (Parco Savello). Ce parc de près de 7.800 m2 est l’un des plus beaux espaces verts que compte la Ville Éternelle.

À l’origine…. une Fondation
Un projet pilote soutenu par des fonds privés qui est devenu en avril 2016 le symbole du 2769ème Noël de Rome. Certainement un très beau cadeau offert aux Romains et aux visiteurs du monde entier qui affectionnent tout particulièrement ce lieu magique perché en haut de la colline de l’Aventin. C’est la Fondation Sorgente Group qui fédère des entreprises et des particuliers qui est à l’origine de cette belle initiative.
Une fois les trésors restaurés, il faut savoir les entretenir, les faire connaître et valoriser le travail réalisé. La Fondation s’est engagée à assurer  l’entretien quotidien du belvédère pendant un an.  La Mairie de Rome (Municipio I) mettra à disposition des carabinieri et des policiers à la retraite pour assurer la sécurité des lieux.
Récemment la municipalité a lancé d’autres initiatives sous les noms de Roma sei Mia ou Nuova Linfa et cherche des sponsors privés ou publics pour les financer afin de sauver l’image de Rome qui donne hélas trop souvent le spectacle d’une ville sale et mal entretenue.

Pour sauver le patrimoine romain… l’union fait la force
La ville croule sous le poids d’une dette de 12 milliards d’euros et l’entretien minimum quotidien de son patrimoine coûte à lui seul 15 millions d’euros par an. On comprend donc bien pourquoi, en mai dernier, lors d’une conférence de presse, Francesco Paolo Tronca, le commissaire extraordinaire de la ville de Rome a demandé aux mécènes privés du monde entier de venir en aide à la restauration des monuments les plus emblématiques de la Ville éternelle. « Tout seuls, nous n’y arriverons pas » a-t-il déclaré devant les journalistes.

Appel aux sponsors généreux
Diego Della Valle, le patron de Tods, a permis  au Colisée de retrouver son lustre ; Fendi a déjà financé la restauration de la Fontaine de Trevi et la place aux Quatre fontaines. Mais quatre-vingt autres fontaines ont besoin d’une intervention urgente… Les contributions ne proviennent pas seulement de riches chefs d’entreprises, mais aussi de particuliers moins fortunés sensibles à la sauvegarde des trésors de Rome.
Le site www.sovraintendenzaroma.it recense la liste des projets, leur typologie détaillée et les estimations correspondantes.