Elections 2017 : Entretien avec Elisabeth Tesson

892
Elisabeth Tesson Consulat

A moins d’un mois des échéances électorales que sont les élections présidentielles (23 avril et 07 mai) puis législatives (04 et 18 juin), nous avons rencontré Elisabeth Tesson, Cheffe de la section consulaire de l’Ambassade de France dans son bureau à Rome, Via Giulia. L’entretien visait à en savoir plus sur la préparation de ces élections et sur les procédures de vote.

A quoi correspond la circonscription du consulat de Rome ?
Nous avons la responsabilité des Français de Toscane, de Ombrie, des Abruzzes, de Saint-Marin, des Marches, de la Sardaigne et bien évidemment du Latium.
Huit bureaux de vote sont prévus pour la circonscription de Rome : à Rome (4), Florence (2), Pérouse et Cagliari. Deux pour la circonscription de Naples : à Naples et Palerme.
Au cours des derniers jours, nous avons arpenté le terrain pour des tournées consulaires visant à recueillir des procurations (dernièrement à Pérouse, Pescara et Cagliari) et inciter les Français du sud de la Botte à voter.
Ces tournées sont également l’occasion d’approfondir nos relations avec les associations locales très actives, comme l’AFNIS à Naples par exemple (L’amicale des Français de Naples et de l’Italie du Sud).

Combien y a-t-il d’inscrits sur les listes électorales consulaires à Rome et dans sa circonscription ?
Suite à la dernière campagne d’inscriptions sur les listes électorales qui s’est terminée le 31 décembre 2016, on compte 2% d’inscrits en plus à l’échelle de la Circonscription de Rome soit 12579 inscrits (environ 6800 inscrits à Rome).

Où sont les bureaux de vote à Rome ?
Pour les habitants du Latium hors Rome, et pour les habitants des Abruzzes, le bureau de vote sera situé ici, au consulat, 251 Via Giulia.
Les Romains pourront eux voter au Lycée français Chateaubriand sur le site de Strohl Fern, l’entrée se faisant par la « grande porte », Viale Madama Letizia (en haut des escaliers se trouvant en face de la Galleria Nazionale d’Arte Moderna et de l’arrêt de bus et tramway du même nom).

Concernant les votes par procuration, comme cela fonctionne-il ?
Les Français de Rome qui souhaitent établir une procuration doivent télécharger le formulaire cerfa n°14952*01 et après l’avoir rempli, se présenter au consulat (sans rendez-vous le matin) avec une pièce d’identité afin de le signer devant un personnel du consulat qui se chargera de l’envoyer au bureau d’attache. Il faut bien choisir son mandataire ; car il ne peut être dépositaire que de 3 procurations maximum. Les procurations peuvent être enregistrées jusqu’à la veille du scrutin cependant, je recommande à nos compatriotes d’être prudents et d’effectuer cette démarche au plus tôt.

Et pour les votes par correspondance ?
Pour les votes par correspondance (seulement pour les élections législatives), vous avez jusqu’au 14 avril pour signaler au consulat votre désir de voter de cette manière. Vous recevrez ensuite un kit de vote contenant tous les bulletins et enveloppes à utiliser pour le vote qu’il vous faudra renvoyer suffisamment tôt pour que le bureau de vote les reçoive avant le vendredi précédant le vote.
Là encore, il faut faire cette démarche le plus tôt possible afin de tenir compte des délais d’acheminement.

Pourquoi n’est-t-il pas possible de voter par vote électronique ?
Le vote par internet n’était pas prévu pour l’élection présidentielle. Il a été suspendu (et non supprimé) pour les élections législatives compte tenu des menaces de sécurité actuelles que font peser les piratages informatiques. A la suite de cette annulation, nous avons décidé de renforcer notre dispositif en ajoutant 2 bureaux de vote pour les législatives.

Dans quel contexte votent les français en Italie lors des législatives ?
La circonscription à laquelle appartient l’Italie comprend également la Grèce, Malte, Chypre, Saint-Marin, le Vatican, la Turquie et Israël. Elle compte environ 150 000 Français.
Le député sortant est Meyer Habib (UDI) élu en 2013 lors d’une élection partielle après l’annulation par le Conseil constitutionnel de l’élection de Daphna Poznanski Benhamou en 2012.

Nous remercions Elisabeth Tesson qui nous a permis de réaliser cet entretien afin de mieux comprendre les procédures de vote à Rome et permettre ainsi au plus grand nombre d’aller voter.
Pour plus d’informations, vous pouvez également consulter le site Internet du consulat de France à Rome.