Comprendre l’assurance chômage

  • L’indemnité de chômage ordinaire est octroyée aux travailleurs, qui doivent être assurés auprès de l’INPS depuis au moins deux ans et avoir versé au moins 52 cotisations hebdomadaires de chômage au cours des deux ans précédant la date de fin de la relation de travail.
  • Depuis le 1er janvier 2008, la durée d’octroi de l’indemnité de chômage passe de 7 à 8 mois et 12 mois pour les travailleurs âgés de plus de cinquante ans.
  • L’indemnité de chômage versée depuis le 1er janvier 2008 équivaut à 60 % au cours des 6 premiers mois, 50 % pour le septième et le huitième mois et 40 % pour les mois suivants.
  • Le versement de l’indemnité cesse si le travailleur :
    • a perçu toutes les journées d’indemnités octroyées;
    • a trouvé un nouvel emploi;
    • commence à toucher une pension directe;
    • refuse de participer à un projet individuel de réinsertion sur le marché de l’emploi;
    • refuse une offre d’emploi dont le niveau de rémunération n’est pas inférieur à 20 % de celui correspondant aux tâches demandées;
    • refuse d’être employé ans le cadre de travaux ou de services d’utilité publique;
    • est rayé du registre de chômage.
  • Depuis 2011, la demande d’indemnité de chômage ordinaire doit être introduite à l‘INPS uniquement via son site internet (après obtention du PIN) ou en s’adressant aux services d’assistance et de protection des droits des travailleurs (Enti di patronato).
  • Dans les deux cas, ces modalités doivent être effectuées dans un délai de 68 jours à compter de la fin de la relation de travail.
  • L’indemnité de chômage n’est pas accordée aux travailleurs qui ont démissionné volontairement, sauf si cette démission est légitime (non-paiement du salaire, harcèlement sexuel, aggravation des tâches, etc.).
  • Pour pouvoir l’obtenir, une déclaration de disponibilité immédiate pour un emploi ou un projet de requalification professionnelle doit être remise auprès d’un centre pour l’emploi. Le formulaire de demande est disponible sur le site www.inps.it, dans la section «formulaires» («moduli»).
 Source dossier Italie d’Eures (le Portail européen sur la mobilité de l’emploi)