Vous cherchez du travail à Rome et ne savez pas par où commencer

Travailler votre italien :

  • Pour travailler à Rome, il faut impérativement savoir parler italien.
  • Vous en aurez besoin pour un futur emploi mais également si vous suivez une formation et dans vos démarches administratives.
  • Pensez à faites corriger vos CV et préparez vos entretiens avec votre professeur d’italien ou des personnes travaillant dans votre secteur.

Les démarches administratives :

  • Vous pouvez vous inscrire au Centro per l’Impiego pour régulariser votre situation de demandeur d’emploi
  • S’inscrire au bureau de l’emploi – Uffici di Collocamento –  Centro per l’Impiego – Via Vignali (Cinecittà), Tél.  (39) 06 72 90 19 04
  • Se présenter avec permis de séjour et code fiscal

Définir un projet professionnel :

  • Pour chercher un emploi, il vous faut tout d’abord définir ce que vous cherchez et ensuite définir des critères pertinents de recherche
  • Pour bien définir votre projet professionnel, si possible, faites-vous aider pour réaliser un bilan de compétences
  • N’hésitez pas non plus à lire la presse spécialisée et à contacter des personnes dans votre domaine d’activité pour vous faire une idée du marché local et réadapter si nécessaire votre projet
  • Penser également à la solution de se mettre à son compte (voir l’article « se mettre à son compte« )

Comprendre le marché local :

  • Le marché de l’emploi italien est très différent du marché français : contrats précaires, grande flexibilité, salaires inférieurs à ceux pratiqués en France.
  •  Il n’est pas rare qu’une personne avec un excellent diplôme et 5 années d’expérience se voie proposer un salaire à moins de 1000 €.
  •  Les Européens de moins de 28 ans ont donc tout intérêt à chercher un VIE (Volontariat International en Entreprise) qui leur permettra de percevoir une indemnité nette d’environ 1500  €.  www.civiweb.com

Constituer un réseau :

  • Soyez conscients qu’en Italie beaucoup de postes se trouvent par relation (70% des postes sont pourvus par relation), d’où l’importance de vous constituer un réseau et de parler de votre recherche autour de vous.`
  • Sachez également que les entreprises françaises implantées en Italie recrutent généralement des locaux, hormis les expatriés dont le nombre tend à diminuer
  • Pensez également à entretenir votre réseau via internet (réseaux sociaux tels que Linkedin par exemple, pour rester en contact avec vos anciens collègues, clients, prestataires,…)

Les annonces :

  • Vous pouvez répondre à des annonces, mais cela ne doit pas constituer votre unique source de recherche (70% des recrutement se faisant par relation)
  • Votre CV et vos lettres d’accompagnement doivent être relus par des italophones
  • Créer des alertes sur des sites de recherche d’emploi (monster, infojobs, jobrapido, trovalavoro,…), sur linkedin également
  • N’hésitez pas à répondre à toutes les annonces qui correspondent à vos critères

  • Ne vous découragez pas si vous ne recevez pas de réponse et faites de la relance téléphonique.

Pour vous aider :

– Rencontrer le Service Emploi et inscrivez-vous comme candidat sur le site « Job Chambre » de la C.F.C.I.I. (Chambre Française de Commerce et d’Industrie en Italie)

  • La C.F.C.I.I. s’occupe notamment de l’accueil et du suivi des Français résidents en recherche d’emploi
  • Son service Job Chambre pourra vous aider :
    • à valider la cohérence de votre projet
    • vous donnera des pistes pour orienter vos recherches

    • vous présentera des offres d’emplois pour francophones en Italie
    • vous présentera les formations AFPA pour les Français résidents en Italie

  • Voir tous les services de la C.F.C.I.I.
  •  Permanence au Consulat à Rome trois jours par mois

  • Pour prendre rendez-vous, contactez : Marie-Laure Bellin, au 02.72.53.72.01 ou emploi@chambre.it

Prenez contact avec Porta Futuro, le Centre pour l’orientation, emploi et la formation de la Province de Rome. Ils pourront vous donner des conseils (ils proposent des ateliers gratuits) et vous accompagner dans votre projet. En vous rendant dans leurs locaux vous aurez accès à leurs offres d’emploi du Centro per l’Impiego

– Faire le plein d’énergie :

  • Ne pas se décourager : la recherche peut s’avérer longue et infructueuse, surtout si vous ne maîtrisez pas l’italien.
  • Rencontrer l’association PonteVia! qui aide à la recherche d’emploi les francophones-italophones de Rome (recherche active d’emploi, mentorat, événements pour se rapprocher des entreprises), info@pontevia.net.