La naissance de Rome sur le Palatin

599
Mont Palatin

Le Palatin est une des sept collines de Rome et certainement la plus importante car c’est elle qui a donné naissance à la ville.
C’est en effet sur cette colline que Remus et Romulus auraient été recueillis par la louve. Les jumeaux sont les lointains descendants d’Énée, qui aurait fui Troie en flamme, avec son fils et son père, Anchise, qui l’a conçu avec Aphrodite, la déesse grecque de l’amour. Enée s’installe en Italie et fonde la ville de Lavinium.
Quelques générations plus tard, arrive Rhéa Silvia, une vestale (gardienne du feu sacrée) qui conçoit les jumeaux après avoir été violée par Mars, dieu de la guerre.
Condamnés à l’abandon car les vestales sont vouées à la virginité, Remus et Romulus sont sauvés par une louve avant d’être recueillis par un berger qui les élève.
Une fois adulte, Romulus trace le sillon fondateur de la ville, la Roma Quadrata au XVIIIème siècle av. J.-C.. Pendant la période monarchique de Rome, le Palatin est une colline aristocratique et lors de la période de l’Empire, c’est le lieu principal de résidence des empereurs. D’ailleurs, le mot “palais” vient du nom de la colline. 
On peut y admirer la Maison d’Auguste et de Livie, palais que le premier empereur occupe avec sa femme tout au long de son règne. L’intérieur n’est cependant pas accessible au public, pour des raisons de conservation.
A l’époque impériale, se dressait le temple d’Apollon Palatin, construit par Auguste et d’importance majeure car il contenait les Livres sybillins, recueils d’oracles consultés pour connaître l’avis des Dieux. On y trouvait aussi la casa Romuli (maison de Romulus), une cabane en paille qui était l’objet d’une grande vénération. C’est là que les Romains conservaient le lituus, objet utilisé par les augures pour tracer des rectangles symboliques dans le ciel quand ils interrogeaient les Dieux.

Le Palatin après l’Empire
Au Moyen-Âge, le Palatin est peu à peu délaissé et devient un champ de ruines avant de renaître à la Renaissance. Les riches familles romaines y aménagent des vignes et des jardins d’agrément, à l’instar des Barberini ou des Farnèse, familles puissantes qui donnèrent de nombreux papes à Rome. Le cardinal Alexandre Farnèse fît aménager au XVIème siècle les Jardins Farnèse ou Horti Farnesiani, sur les ruines du palais de Tibère. Ces luxuriants jardins sont toujours visibles aujourd’hui.
En 1860, Napoléon III, fasciné par la Ville Éternelle, achète les Jardins Farnèse et entreprend une campagne de fouilles qui permettent de dégager la Maison d’Auguste et de Livie ainsi qu’un temple. Après la chute de Napoléon III et le Risorgimento, le Palatin passe dans le domaine public.

Le Palatin aujourd’hui
La visite du Palatin est un must à Rome car elle vous permettra de marcher dans les traces des fondateurs et empereurs de l’Empire Romain. On y jouit aussi d’une magnifique vue sur la ville.
Le Palatin se visite tous les jours et l’achat du billet donne aussi droit à l’entrée du Colisée et du Forum. Il est valable deux jours.
Sachez qu’il est aussi possible de le visiter gratuitement le premier dimanche du mois.