Le hit-parade des parcs romains

7068

n°1 pour les photographes amateurs : le Parc des Aqueducs

(photo ci-dessus : wikipedia)

  • Parce qu’on y retrouve les classiques couleurs du ciel bleu romain, de l’ocre des ruines, du vert de l’herbe, et des lumières magnifiques à l’aube ou en fin de journée.
  • Et aussi pour ces personnages, fiers pins parasols ou taches crème des moutons, promeneurs et cyclistes qui habillent si joliment nos clichés…
  • Le parc est traversé par 7 aqueducs, en hauteur ou souterrain, six datent de la Rome Antique, le dernier de la Renaissance.
  • Il fait partie du Parc Régional de l’Appia Antica. Il est accessible par les stations de métro Lucio SestioGiulio AgricolaSubaugusta et Cinecittà. 

n°1 des parcs familiaux : La Villa Borghese

 Piazza di Sienna, Villa Borghèse, photo TripAdvisor

  • C’est le parc des familles et des touristes de Rome, également des enfants qui fréquentent les écoles françaises de Chateaubriand ou de la Petite Ecole.
  • Le fait qu’il soit dans le centre-ville en fait une destination privilégiée pour les touristes également.
  • C’est le parc qui offre le plus de distractions : parcs de jeux, ludothèque, location de vélos, de Rosalie (les voiturettes à pédale avec ou sans assistance électrique), de kart ou de Segway.
  • Vous y ferez des balades romantiques en barque sur le lac.
  • Les familles y pique-niquent le dimanche, les joggers y sont très nombreux le matin, les amateurs de roller s’y entrainent et les enfants adorent le manège et les gonflables.
  • La végétation soignée, ses arbres somptueux, les beaux bâtiments qui occupent le parc, les places et bassins, les statues, lui donnent un charme fou.
  • En outre, il propose une offre culturelle intéressante avec ses musées et ses théâtres. Et on y apprécie l’une des plus belles vues sur Rome depuis le Pincio (Métro Flaminio ou Spagna).

 n°1 pour un footing nature : La Villa Ada, n°1 également pour sa faune

Viallaada Villa Ada, photo wikipedia

  • C’est le deuxième plus grand parc de Rome après la Villa Doria Pamphilj, il fut une réserve de chasse de la famille de Savoie.
  • Il se situe sur la Salaria.
  • L’un des propriétaires lui donna le nom de son épouse, Ada, et il redevint résidence royale jusqu’en 1946 (il porta alors le nom de Villa Savoia).
  • Il appartient au domaine public depuis 1957.
  • On y trouve en quantité : des écureuils, des taupes, des hérissons, des lapins de garenne et des porcs-épics.
  • Il possède de nombreuses espèces d’arbres.
  • Vous pourrez y louer des vélos, jouer avec vos bateaux télécommandés sur le petit lac, et faire un footing sportif incluant un parcours santé.

n°1 pour un brunch dominical ou un pique-nique en famille : la Villa Doria Pamphilj

Doria_Pamphili_6376

  • Ce sont trois parcs en un : le palais et les jardins (pars urbana), la pinède (pars fructuaria) et le terrain agricole (pars rustiqua) et on aime passer d’un paysage à l’autre !
  • Le parc avec ses 180 hectares sur la colline du Janicule est le plus grand de Rome et c’est un véritable poumon vert.  
  • Il est tellement romain par la majesté qui se dégage de ses pins parasols et de la Villa Doria Pamphilj elle-même et par le côté nature presque sauvage de ses autres espaces verts.
  • Il est très fréquenté le week-end mais vraiment très agréable pour un pique-nique, un brunch chez Vivi Bistrot, un jogging ou une partie de ballon.

 n°1 pour une ballade en VTT  : le Parco della Caffarella

parcodellacaffarella

Parco della Caffarella, photo Emanuele, Flickr

  • Il appartient également au Parc régional de la Via Appia.
  • Il doit son nom à la famille Caffarelli qui y avait autrefois son domaine.
  • Avec ses points d’intérêts historiques (antiques et moyenâgeux), ses petits dénivelés, et sa végétation encore sauvage, ce très grand parc est idéal pour une sortie en famille à vélo sur chemins.
  • On y trouve également plusieurs sources.
  • Plusieurs accès, par la Via Appia Antica notamment.
  • En parcourant la Via Appia Antica, vous découvrirez également des restes de monuments antiques, des catacombes et des anciennes ville magnifiques.

n°1 pour oublier qu’on est à Rome : Le Parco di Veio

IMG_0669_2

Parc di Veio du côté de l’Isola Farnesa, photo JCB

  • Avec le Parco di Veio, il est vrai qu’on sort de Rome.
  • Le Parc s’étend du début de la Via Cassia et la Via Flaminia et continue au Nord après le GRA.
  • On entre dans la Tuscia, cette zone où habitaient les Etrusques.
  • Plusieurs balades sont intéressantes : le parc comprenant 9 communes, plusieurs bourgades médiévales, des ruines étrusques (zone funéraire et ruines de l’ancienne ville étrusque de Veio), le site romain de la Villa di Livia.
  • Le parc est tellement grand (15000 ha) qu’il vous faudra préparer votre promenade.
  • Vous trouverez sur le site www.parcodiveio.it toutes les excursions et sites d’intérêt. Mais surtout ce qui nous y a plu ce sont ses grandes étendues de forêts ou prairies, c’est la campagne proche de la ville.
  • La Via Campagnanese au Nord du parc est considérée par certains comme l’une des plus belles d’Europe, avec sa vue sur la campagne romaine. Elle réunit les via Flaminia et Cassia de Morlupo à Campagnano.