Les Jardins du Vatican, l’écrin de verdure du Saint-Siège

442
Jardins du Vatican

Étendus sur 23 hectares, soit plus de la moitié de la superficie de l’État du Vatican (0,44 km2), les Jardins du Vatican sont un gigantesque poumon vert qu’il faut absolument visiter. Ceinturé par les murailles vaticanes, ils incluent certains bâtiments de renom (Radio Vaticana, le monastère Mater Ecclesiae, la tour Saint-Jean).

Les Jardins du Vatican à travers 739 ans d’histoire
En 1279, le pape Nicolas III (entre 1210 et 1220-1280) fait transférer sa résidence du Palais du Latran au Vatican et emmure son domaine pour le défendre d’agressions extérieures éventuelles. Il y fait planter un verger, une pelouse et un jardin. Au début du 17ème siècle, soit plus de 350 ans plus tard, le pape Jules II (1443-1513) commande un réaménagement paysager des Jardins. Bramante (1444-1514), architecte des États Pontificaux, créé les Jardins du Belvédère, inspirés du style de la Renaissance italienne. Les jardins couvrent la majeure partie de la colline du Vatican, et leur point culminant est de 60 mètres au-dessus du niveau de la mer. Pendant la Renaissance – époque phare du style baroque -, les jardins sont agrémentés par des fontaines (fontaine des Aigles, fontaine de Joseph, fontaine du Saint Sacrement, fontaine du coquillage), des parcs et des sculptures.

Visiter les Jardins du Vatican aujourd’hui
Pour visiter les Jardins du Vatican, les visites se font en groupe, guidées par un opérateur didactique, habilité par l’État du Vatican. Visiter cet espace naturel, architectural et artistique permet de contempler des monuments symboliques du Vatican tels que :

  • La Casina Pio IV,
  • La Fontana dell’Aquilone,
  • La Grotta di Lourdes,
  • La Maison du Jardinier,
  • Le Collège Éthiopien,
  • La statue de Saint Thérèse de Lisieux,
  • Le monument de Jean-Paul II,
  • Le Palais du Gouvernorat du Vatican,
  • La Chapelle Santa Maria Regina della Famiglia,
  • L’église Saint-Étienne des Abyssiniens,
  • Le bâtiment de Radio Vaticana.

Lors de votre visite, plusieurs types de jardins sont à la disposition des visiteurs :

  • Les jardins à l’italienne, sans fleurs et selon l’art topiaire de la Renaissance,
  • Les Jardins du Pavillon Léon XIII,
  • Le Jardin Carré (Giardino Quadrato),
  • Le Jardin anglais,
  • Le Jardin français,
  • Le Jardin américain,
  • Le Jardin potager.

Les Jardins du Vatican comportent une forte densité florale de pins méditerranéens, chênes, palmiers, cèdres, oliviers, séquoias et d’autres espèces végétales protégées, un véritable paradis de verdure pour les amoureux de botanique.

A noter que sur les hauteurs, une splendide vue sur la Coupole de la Chapelle Saint-Pierre. Des écouteurs sont remis aux visiteurs, qui peuvent suivre les explicitations du guide dans différentes langues (italien, anglais, français, allemand, espagnol, d’autres idiomes sur demande) au fur et à mesure de leur visite.

Informations pratiques pour la visite
Le printemps, période de l’année où les plantes bourgeonnent et où la nature fleurit de toutes parts, est la meilleure saison pour visiter les Jardins du Vatican.

Du lundi au samedi (les Jardins sont fermés le dimanche), la visite dure deux heures et les tarifs des billets sont de 32 € (plein tarif) et 24 € (tarif réduit).

Nous vous recommandons de réserver votre billet en ligne à l’avance en raison de l’affluence touristique..

Après la visite des Jardins du Vatican, les visiteurs peuvent poursuivre par la visite des Musées du Vatican et de la Chapelle Sixtine.