Vélo à Rome : Bientôt un GRA pour les vélos

    5222

    Qui a dit que le vélo à Rome, c’est dangereux ? Nous… Et nous le pensons toujours, en particulier pour ceux qui voudraient traverser la ville dans le trafic romain pour se rendre au travail tous les jours. Les accidents sont malheureusement nombreux.

    Mais pour les amateurs de vélo qui veulent profiter de Rome le week-end, il y a des parcours très agréables. Et le projet présenté vendredi dernier devrait permettre de confirmer l’engagement de la ville et des acteurs locaux pour rendre Rome plus facile pour les cyclistes. Ce projet participatif mené par Legambiente et VeloLove a été présenté aux institutionnels (dont l’assesseur à l’Ecole et au sport et le Président de la Commission Environnement).

    Il s’agit du GRAB , le Grande Raccordo Anulare delle Bici qui consiste en la réalisation d’un anneau cyclo-pédestre de 44,2km à l’intérieur de la capitale romaine pour Immaginelequel les volontaires des associations ont identifié les besoins. Le projet reçoit un accueil très favorable, car il apparaît indispensable pour la qualité de vie des romains : un frein au smog et au trafic, une incitation à des modes de déplacements plus éco-responsables et aussi un atout pour l’image de la ville qui se prépare à l’année sainte.

    Il a également été chiffré : sa version light a été estimée à un coût de 500 000 euros pour la manutention, la mise en sécurité, la signalétique. Le coût pour un circuit plus qualitatif à fort contenu touristique a été estimé entre 2 et 4 millions d’euros. 

     Destiné aux amateurs de vélo et de marche urbaine, son tracé réunit :

    • des rues piétonnes et des pistes déjà cyclables, parcs, espaces verts et digues fluviales qui correspondent à 31,9 km soit 72,2% du tracé
    • 3,6 km sont constitués de trottoirs qui peuvent facilement accueillir une piste cyclable (8,1%)
    • 6,8km sont constitués de rues secondaires ou à faible trafic (15,4%),
    • 1900 mètres traversent des zones au trafic très dense pour lesquels il faudra rendre le parcours plus sûr. 
    • Voir ici la carte interactive.

    grab

    Une fois ces différents segments réunis, Rome possèdera son greenway ou « coulée verte », qui permettra de relier l’Appia Antica au Maxxi, les oeuvres de street art du Quadraro et de Torpignattara, en passant par le Colisée, le Circo Massimo, Caracalla, San Pierre et le Vatican, la Galleria Nazionale d’Arte Moderna, les parcs della Caffarella et degli Acquedotti, le ville historiques (Villa Ada, Villa Borghese, Villa Gordiani), les berges du Tibre, de l’Aniene et de l’Almone. Avec des points de rencontre avec le réseau des transports publics accessibles aux vélos (stations de train et lignes de métro A, B et C).

    Nous sommes assez optimistes sur ce projet du fait de sa prise en main par des associations. Maintenant, il reste encore que les décisions se prennent et que l’argent soit débloqué !

    Avec VeloLove,  testez le Grab !

    • Pendant son mois de Festival du cyclisme urbain, Velolove organise différents événements à Rome. Ce dimanche 17 mai vous pourrez tester certaines parties du Grab, grâce à trois parcours, trois Grabikes :
      • La GraBike Storica est un parcours court et facile en ville.
      • La GraBike Archeologica à travers le Paroc dell’Appia Antica (parcours moyen)
      • La GraBike Naturalistica (grand parcours) pour des cyclistes chevronnés qui offre une vison large de la ville, de ses trois fleuves et de ses champs.
      • Plus d’informations  : velolove.it.

    GraBike_Poster_A4_2015-1-724x1024

    La ville vous demande de l’aide :

    Vous êtes cyclistes ? La ville sollicite votre participation pour améliorer la qualité de ses pistes cyclables. Signalez les problèmes de maintenance que vous rencontrez sur les pistes cyclables à l’adresse: manutenzione.ciclabili@comune.roma.it

     

    Photo velolove.it