Pour les conducteurs avec permis

Dernière mise à jour de la page : Juin 2017

Dispositions légales :

  • carte permis conduireLe titulaire d’un permis de conduire émis par un pays de la Communauté Européenne ou par certains pays ayant une convention avec l’Italie (pays en jaune sur la carte) qui établit sa résidence en Italie, et qui y réside depuis plus d’un an, a le choix, pour être en règle, entre les deux options : maintien du permis avec reconnaissance, ou conversion. 
    • Maintien du permis d’origine en obtenant sa reconnaissance (riconoscimento) :
      • Si votre permis de conduire a été émis par un pays de l’Union Européenne, il est reconnu sur le territoire italien mais vous devrez faire apposer votre adresse.
      • De plus, comme la durée du permis italien peut être différente de celle pratiquée dans le pays qui vous a délivré votre permis, si le vôtre a plus de 10 ans si vous avez moins de 50 ans ou s’il a plus de 3 ans et vous avez plus de 70 ans, vous devrez passer une visite médicale auprès d’un médecin agréé pour le faire valider.
      • Démarche pour obtenir la reconnaissance
        • Auprès de la Motorizzazione  (Ufficio Provinciale della Motorizzazione Civile, via Salaria, km 10,400), vous devrez faire vous même les règlements et passer la visite médicale si nécessaire auprès d’un médecin agréé.
        • Soit par le biais d’une agence de l’Automobile Club di Roma (ACI) (coût 120€, tout compris, visite du médecin incluse).
      • Documents à fournir :
        • Formulaire TT 746 complété (disponible sur place)
        • Auto-certification déclarant votre résidence en Italie
        • Preuve du règlement de 16 euros sur le compte 4028 auprès du « Dipartimento Trasporti Terrestri Diritti Roma« 
        • Preuve du paiement de 9 euros sur le compte 9001 auprès du « Dipartimento Trasporti Terrestri Diritti Roma« 
        • Ces paiements peuvent être effectués sur le site  « portail de l’automobiliste »   après inscription sur le site, ou par virement postal dans un bureau de poste
        • Pièce d’identité
        • Une vignette à apposer sur votre permis vous sera remise
        • Une visite médicale auprès d’un médecin agréé peut être exigée si la date d’expiration de votre permis est supérieure à celle qui aurait été appliquée en Italie (10 ans avant 50 ans, 5 ans après 50 ans, 3 ans après 70 ans).
      • Conversion du permis en permis italien
        • C’est une démarche administrative qui se fait également auprès du bureau de la Motorizzazione ou d’une agence ACI (coût auprès de l’ACI : 155 €, incluant tous les frais de la conversion et la visite médicale)
        • Vous trouverez les pièces à fournir pour une conversion sur le site de la Motorizzazione, ici (certificat médical certifié par un médecin agréé, photos, traduction certifiée par une autorité compétente du pays émetteur du permis d’origine du permis, taxes)
        • Votre permis sera alors remplacé par un permis italien.
  • Les ressortissants hors UE ou pays ne donnant pas droit aux dispositions indiquées ci-dessus :
    • Vous pouvez circuler dans l’année qui suit l’obtention de votre « résidence » italienne avec un permis étranger avec une traduction certifiée ou un permis international, mais passé un an il vous faudra posséder un permis italien.
    • Certains pays ont une convention avec l’Italie, et leur permis pourra être donc converti administrativement (voir la liste des pays ayant cet accord sur le site de la Motorizazione ici) et remplacé par un permis italien.
    • Vous trouverez les pièces à fournir pour une conversion sur le site de la Motorizzazione, ici (certificat médical certifié par un médecin agréé, photos, traduction certifiée par une autorité compétente du pays émetteur du permis d’origine du permis, taxes)
    • Pour les ressortissants des pays n’ayant pas de convention avec l’Italie, il faudra passer le permis italien.