Assurances auto et moto

Dernière mise à jour de la page : Mai 2017

A savoir :

  • Les assurances sont très onéreuses pour les véhicules en Italie. A cause du coût élevé, peu de gens souscrivent une assurance tout risque (kasko totale).
  • Selon une récente enquête conduite par l’ANIA (Associazione Nazionale Imprese Assicuratrici), les tarifs des polices d’assurance italiennes se négocient à des prix 58,1% plus élevés que les autres pays de la zone euro. Sur la période s’étalant de 2000 à 2010, ils ont ainsi grimpé en moyenne de 4,6% chaque année.

Comment assurer votre véhicule à Rome ?

  • Vous pourrez conserver vos plaques d’immatriculation et votre assurance françaises pendant 6 mois.
  • Passé ce délai, vous devez immatriculer et assurer votre véhicule en Italie.

Quels documents fournir pour assurer sa voiture ou son deux roues ?

  • Permis de conduire en cours de validité
  • Carte grise du véhicule
  • Relevé d’informations de votre assurance précédente
  • Code fiscal

Quelles garanties souscrire ?

  • La garantie responsabilité civile est obligatoire. C’est la plus importante, puisqu’elle couvre les dommages matériels ou corporels que vous pourriez causer.
  •  En outre, l’option Assurance du conducteur est vivement conseillée. Elle vous couvre « vous » en cas d’accident.
  • Pour ce qui est du véhicule, c’est à vous de choisir le niveau de couverture d’assurance en fonction de sa vétusté, de l’utilisation que vous en faites, de son lieu de stationnement, etc.
Bon à savoir
L’assurance et la carte verte sont valables jusqu’à la date d’échéance figurant sur le Certificat d’Assurances. Lorsque vous recevez la demande de règlement pour le prochain semestre ou la prochaine année, réglez rapidement car les délais de virement depuis la Poste ou votre banque peuvent être longs. Si vous ne recevez pas les nouveaux documents avant l’expiration de ceux en votre possession, contactez immédiatement votre assureur : vous risquez de ne plus être couverts.
Bonus Malus ou classe de mérite

  • En Italie, il existe 18 classes de mérite.
  • La classe d’entrée est la classe de mérite 14 (coefficient français 1.15). Chaque année sans sinistre vous fait diminuer d’une classe et chaque sinistre responsable vous fait augmenter de deux classes.
  • Lorsque vous assurez votre véhicule en Italie, on vous appliquera automatiquement la classe de mérite 14. Cependant, sur justificatif d’un bonus de la part de votre assureur précédant, l’assureur italien vous appliquera la classe de mérite équivalente.
  • Il existe une grille d’équivalence entre le système français de « Bonus Malus » et le système italien de « Classes de mérites ».
    Grille d’équivalence : Classe de Mérite / Bonus malusAssurance Grille Equivalence Bonus Malus
Ne pas oublier
Faites-vous délivrer un certificat de « Bonus Malus » par votre assureur précédent.
En cas de sinistre

  • Panne : Contactez le service « assistance » – si vous êtes couvert par l’assistance – lequel vous mettra en contact avec un dépanneur.
  • Pour tout autre sinistre : Contactez votre assureur. Transmettez lui selon le cas, le constat amiable ou de police, le procès verbal de vol en cas de vol, et tout autre document relatif au sinistre. Vous transmettrez ensuite vos factures de réparations.
  • En cas de doute sur la démarche à effectuer, appelez soit l’assistance, soit directement votre assureur.
  • Les délais de règlement des sinistres sont souvent très longs. Armez-vous de patience.

En cas d’accident

  • Vous et l’autre partie devrez remplir le constat amiable – Modulo Blu (qu’il est obligatoire d’avoir dans le véhicule), le plus rigoureusement possible afin d’éviter les mauvaises surprises ultérieures avec votre assureur ou l’autre partie.
  • En cas de litige avec le tiers, n’hésitez pas à appeler la police de la route (Soccorso Stradale : 116) qui établira un constat de police avec votre déclaration, et celle des témoins s’il y en a. Ne bougez pas les véhicules. La police pourra également contrôler les deux parties pour le taux d’alcoolémie en cas de doute.