06/01 – Épiphanie : Fête de la Befana

2
Befana Piazza Navona
Crédit photo : Blog-post-italy.com

La Befana est une figure folklorique liée à la fête de la Nativité qui offre des cadeaux comme Saint-Nicolas ou le Père Noël. La légende raconte que la Befana passe dans chaque maison où vivent des enfants la nuit du 5 au 6 janvier (Épiphanie).

Dans le folklore italien, la Befana rend visite à tous les enfants d’Italie à la veille de l’Épiphanie (dans la nuit du 5 au 6 janvier) pour remplir leurs chaussettes – accrochées aux cheminées ou près d’une fenêtre – de bonbons, caramels ou de cadeaux s’ils ont été sages, ou d’un morceau de charbon (aujourd’hui en sucre noir comestible) ou de bonbons noirs (réglisse) s’ils n’ont pas été sages. Dans de nombreuses régions pauvres de l’Italie et en particulier dans les régions rurales de la Sicile, un bâton est placé dans un bas à la place du charbon. Étant une bonne gouvernante, beaucoup disent que la Befana balaiera le sol avant de partir. Pour certaines personnes, le balayage signifiant le balayage des problèmes de l’année.

La Befana
Crédit photo : Flickr – Filippo-Prezioso

Elle est généralement représentée comme une sorcière avec un châle noir chevauchant un balai dans les airs. Elle est également couverte de suie car elle entre dans les maisons par la cheminée.

 

La tradition

À l’origine, la Befana était un symbole de l’année écoulée. Les cadeaux apportés par la vieille femme étaient des symboles de bon augure pour l’année à venir.

Dans la tradition chrétienne, l’histoire de l’Épiphanie est étroitement liée à celle des trois rois mages. La légende raconte que par une très froide nuit d’hiver, Balthazar, Gaspard et Melchior, sur le long voyage pour se rendre à Bethléem pour voir l’enfant Jésus, incapables de trouver leur route, ont demandé des informations à une vieille femme qui leur a montré le chemin. Les trois rois mages ont ensuite invité la femme à les rejoindre mais malgré leur insistance, la vieille femme refusa. Une fois les trois rois partis, elle regretta de ne pas les avoir suivis puis elle prépara un sac plein de bonbons et se lança à leur recherche mais sans succès. La vieille femme a donc commencé à frapper à chaque porte, donnant à chaque enfant qu’elle rencontrait des bonbons dans l’espoir que l’un d’eux soit l’enfant Jésus. Depuis lors, pour être pardonnée, elle parcourt le monde, offrant des cadeaux à tous les enfants.

En Italie

Le Befana est célébré dans toute l’Italie et est devenue une icône nationale. Dans les régions des Marches, de l’Ombrie et du Latium, sa figure est associée aux États pontificaux où l’Épiphanie a eu le plus d’importance.

La maison officielle de la Befana est traditionnellement située à Urbania dans la province de Pesaro et Urbino dans les Marches. Chaque année, le village célèbre la « Journée nationale de la Befana », une tradition de vingt ans désormais connue dans toute l’Italie et à laquelle assistent entre 30 000 à 50 000 personnes.

À Rome, La Piazza Navona, est le site d’un marché de fin d’année entre Noël et l’Épiphanie, où des jouets, du charbon de bois et d’autres bonbons sont en vente. La fête de la Befana à Rome a été immortalisée dans quatre sonnets célèbres dans le dialecte romain par le poète romain Giuseppe Gioacchino Belli. Dans la Feste Romane d’Ottorino Respighi de 1928, le quatrième mouvement, intitulé La Befana, est une représentation orchestrale de cette fête sur la Piazza Navona. Il se dit que dans la nuit du 5 au 6 janvier, à minuit, la Befana se montre par une fenêtre de la Piazza Navona…

En Ligurie Bazâra (prononciation basâra), la Befana a une étymologie différente de l’italien, en fait, en génois cela signifie « vieille femme sale et débraillée ».

A Fornovo di Taro, une ville de la province de Parme, la réunion nationale « Raduno Nazionale delle Befane e dei Befani » se tient les 5 et 6 janvier.

En Toscane, dans la province de Grosseto, il y a les Befani (sur l’île d’Elbe, ils s’appellent Befanotti), des hommes qui, le jour de l’Épiphanie, accompagnent les Befana à travers les rues des villages pour chanter des chansons traditionnelles.

À Capezzano Pianore, un hameau de la province des Lucques, une fête est organisée le 5 janvier, avec la participation de groupes qui accompagnent la Befana autour de chansons et de musique et apportent des cadeaux et des bonbons dans la ville jusque tard dans la nuit. Le 6 janvier, le point culminant de la fête est la procession liturgique portant la statue de l’enfant Jésus.