17 décembre : Un tango pour le Pape

    2692

    Voilà un cadeau d’anniversaire qui devrait faire plaisir au Pape François.

    Pour ses 78 ans, les passionnés de tango, la danse préférée dans son pays natal, l’Argentine, viendront danser pour lui au plus près de la Place Saint Pierre. 

    C’est un groupe d’amis tanguerosqui pratiquent le tango illégal dans les villes et sur les places italiennes, qui ont lancé l’initiative sur les réseaux sociaux. Leur credo : l’amour de la danse et le plaisir de danser ensemble. Leur envie : témoigner leur amour à ce Pape argentin, amateur de tango, qui avait révélé lors d’un entretien de 2010 « Cela vient du plus profond de moi, j’adore ça ».

    La plus grande Milonga du monde est donc en train de s’organiser. Les organisateurs rencontrent un tel succès que l’événement ne sera pas illégal ! La Ville de Rome vient d’annoncer que désormais ce n’est plus Piazza del Risorgimento que pourra se tenir l’événement mais que la Via della Conciliazione sera ouverte aux danseurs. On attend entre 7 et 8000 participants qui arriveront d’Argentine et du monde entier. L’horaire et le lieux peuvent subir des variations jusqu’au dernier moment. Pour l’instant, c’est midi qui est annoncé. Vous pouvez vous tenir informés de l’événement sur la page Facebook.

    Les participants rêvent que le Pape y assiste, et donc ce serait logique que la manifestation ait lieu juste après l’audience papale de 10h30, Place Saint Pierre (initialement la Milonga était prévue à 16h).

    Pour l’instant, dans l’agenda du pape, seule l’audience papale du mercredi matin 17 décembre est annoncée. Une audience qui se fera de toute façon sous le signe du tango puisque 3000 places ont été réservées pour les participants (danseurs de tango) à la Milonga. Comme le tango est « amour, partage et symbole de paix », les participants porteront autour du cou un foulard blanc.

    Vous trouverez sur sur lien suivant l’interview de Cristina Camorani, organisatrice de l’événement  réalisé par Angelo Mangiapane.