Caroline Llewellyn – The Masks of Rome

472

La nuit ne tombe pas à Rome; elle s’élève du cœur de la ville, des sombres petites ruelles et des cours où le soleil ne pénètre que d’un rayon, puis, comme la brume du Tibre, elle glisse sur les toits et se déploie sur les collines.

PARTAGER
Article précédentSaltimbocca alla romana
Article suivantFrappe