Coronavirus Covid-19 : situation en Italie et à Rome

9
Voyageurs masques covid

Parce que la situation internationale liée au Coronavirus Covid-19 est encore évolutive et qu’il est difficile de savoir ce que vous avez le droit de faire ou non, nous listons dans cet article mis à jour régulièrement (dernière mise à jour le 11/01/2022) les conditions de voyage vers l’Italie, les mesures en vigueur en Italie et dans le Lazio.

Entrée sur le territoire italien

Les voyageurs sont invités à consulter le site de l’Ambassade de France en Italie en amont de leur voyage et de s’inscrire sur Ariane pour recevoir des notifications en cas de changement important.

Tous les voyageurs doivent remplir un formulaire de localisation (Passenger Locator Form digitali – dPLF). Depuis le 24 mai, ce formulaire doit être rempli sur le portail en ligne. Le formulaire papier (modèle téléchargeable en PDF) ne devra être utilisé qu’en cas de difficulté technique.

L’obligation de dépistage dépend du pays de provenance ou de résidence dans les 14 jours qui précèdent le voyage en Italie (et non de la nationalité du voyageur). Un questionnaire interactif très utile vous permettra de connaître les mesures applicables à votre propre situation (italien/anglais).

ATTENTION : Du 16 décembre 2021 au 31 janvier 2022, les voyageurs entrant en Italie en provenance de France (liste dite « Elenco C » PDF) doivent :

1/ Pour les voyageurs vaccinés :

– présenter le résultat négatif d’un test antigénique de moins de 24 heures ou d’un test PCR de moins de 48 heures (les auto-tests ne sont pas acceptés) ;

– et la preuve d’un schéma vaccinal complet avec un vaccin reconnu par l’Agence européenne du médicament (Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Janssen ; valable 14 jours après la dernière injection) ;

2/ Pour les voyageurs non vaccinés :

– présenter le résultat négatif d’un test antigénique de moins de 24 heures ou d’un test PCR de moins de 48 heures (les auto-tests ne sont pas acceptés) ;

– et respecter une quarantaine de 5 jours, à l’adresse indiquée sur le formulaire de traçabilité ; isolement qui ne pourra être interrompu qu’à l’issue des 5 jours et après un nouveau test négatif.

3/ Pour les voyageurs guéris

– présenter un certificat de rétablissement (valable 6 mois) ;

– et le résultat négatif d’un test antigénique de moins de 24 heures ou d’un test PCR de moins de 48 heures (les auto-tests ne sont pas acceptés) ; en cas de positivité de longue durée, le certificat de rétablissement sera valable à compter du 21ème jour après le 1er test positif.

4/ Pour les mineurs

un mineur de moins de 6 ans est exempté de test et n’est soumis à aucune mesure ;

un mineur de plus de 6 ans devra présenter un test négatif de moins de 24 heures ou un test PCR de moins de 48 heures (les auto-tests ne sont pas acceptés) ; il est réputé suivre la condition du parent avec lequel il voyage. Si le parent est vacciné, l’enfant ne sera pas soumis à quarantaine ; en revanche, si le parent n’est pas vacciné et soumis à une quarantaine, l’enfant sera soumis à la même mesure.

Les certificats italiens (Certificazione verde) et français (Pass sanitaire via l’application TousAntiCovid) sont acceptés car répondent à des normes européennes communes. Les justificatifs peuvent également être présentés en version papier.

Voyageurs exemptés de test :

Certains voyageurs peuvent, en fonction du motif ou de la durée du voyage, être exemptés de test ou de quarantaine (exemples : transit sur le territoire italien inférieur à 36h et par un moyen de transport privé, travailleurs transfrontaliers, etc.). La liste des exemptions est consultable en ligne (en italien ou en anglais).

Important : les exemptions listées ci-dessus ne valent que pour l’Italie. En cas de retour en France après un séjour en Italie, il convient de se conformer à la réglementation en vigueur en France (cf. site du ministère de l’Intérieur).

Un voyageur cas contact ou positif en Italie est soumis aux règles sanitaires italiennes et doit respecter une quarantaine stricte dont la durée diffère selon les cas et les variants (voir la circulaire du ministère italien de la santé). Elle ne peut être interrompue qu’avec l’autorisation des autorités locales. Il est donc fortement recommandé de souscrire une assurance pour son voyage et de vérifier la couverture en cas de Covid.

L’ambassade de France en Italie tient à jour une foire aux questions les plus fréquentes sur son site internet.

Pour une arrivée d’un autre pays : les conditions d’entrée en Italie sont consultables sur le site du ministère des Affaires étrangères italien.

Mesures en vigueur en Italie

Jusqu’au 31 janvier 2022 :

Les rassemblements festifs, spectacles ou concerts en extérieur sont interdits. Les discothèques, salles de bal et locaux assimilés seront fermés.

Certaines activités sont soumises à un pass sanitaire « de base » (preuve de vaccination, de rétablissement ou de test négatif). D’autres (hôtel, restaurant, musée, station de ski, salle de cinéma, concert, discothèque) nécessitent un pass sanitaire « renforcé » (preuve de vaccination ou de rétablissement). Le pass sanitaire « renforcé » est également requis pour les transports collectifs nationaux (ferroviaire, maritime et aérien) ; cette mesure ne s’applique pas dans les transports internationaux.

Le port du masque est obligatoire en extérieur, sur tout le territoire italien.

Le port d’un masque FFP2 est obligatoire dans les cinémas, théâtres, salles de concert et pour les événements sportifs, en intérieur comme en extérieur. Il en va de même pour les moyens de transport (trains, avions, ferries mais aussi bus, tramways et métro et tous les transports publics locaux).

Ces mesures sont valables sur tout le territoire et s’appliquent à partir de 12 ans.

Consulter le tableau récapitulatif publié sur le site du Gouvernement italien.

Certaines activités (par exemple : séjour dans un hôtel, transports publics) sont soumises à un pass sanitaire « de base » (preuve de vaccination, de rétablissement ou de test négatif). D’autres (accès au restaurant, salle de cinéma, concert, discothèque) nécessitent un pass sanitaire « renforcé » (preuve de vaccination ou de rétablissement). L’accès au musée se fait avec pass basique ou pass renforcé selon le classement couleur de la région. Voir la définition détaillée sur le site de l’ambassade de France.

Les mesures en vigueur dans les régions (10/01/22)

Les régions italiennes sont classées en 4 catégories selon le risque de transmission du virus :
Zone rouge pour un risque maximal : Aucune région.
Zone orange pour un risque élevé : Aucune région.
Zone jaune pour un risque modéré : Abruzzes, Calabre, Emilie-Romagne, Frioul-Vénétie Julienne, Latium, Ligurie, Lombardie, Marches, Piémont, Sicile, Toscane, Val d’Aoste, Vénétie, provinces autonomes de Trente et de Bolzano.
Zone blanche pour un risque réduit : Toutes les autres régions.

Le Lazio est actuellement en Zone Jaune

• Déplacements autorisés au sein de la région, ainsi qu’entre régions jaunes ;
• Visites aux proches autorisées, dans la limite de 4 adultes extérieurs au foyer ;
• Tous les commerces ouverts dans le respect des règles de distanciation ;
• Bars et restaurants ouverts le midi et le soir, à l’extérieur et à l’intérieur (jusqu’à 18h) ;
• Cinémas, salles de concert, théâtres et clubs ouverts au public dans le respect des règles de distanciation et sur réservation de places assises. Ces lieux ne pourront pas accueillir plus de 1 000 spectateurs en extérieur et 500 en intérieur et sont limités à 50% de leur capacité habituelle.
• Activités sportives, même en équipe et de contact, autorisées en extérieur. Stades ouverts aux événements et aux compétitions ainsi qu’au public dans la double-limite de 25% de la capacité habituelle et de 1 000 spectateurs en extérieur et 500 en intérieur.
• Piscines et salles de sport ouvertes respectivement ;
• Possibilité d’organiser des foires ;
• Possibilité d’organiser des congrès ou des conventions ; réouverture des centres thermaux et parcs d’attraction.

Connaître les mesures qui s’appliquent dans les régions en fonction de la catégorie de couleur.

La situation sanitaire est réévaluée régulièrement ainsi que le classement des régions. Par conséquent les voyageurs sont invités à vérifier leur statut avant tout déplacement sur la carte et la FAQ du Gouvernement italien ainsi que les sites des régions.

La situation sanitaire étant particulièrement évolutive, certaines régions italiennes sont susceptibles de prendre très rapidement de nouvelles mesures.