Derniers jours pour Henri Cartier Bresson : Ara Pacis

  • L’exposition-rétrospective Henri Cartier-Bresson quitte Paris et le Centre Pompidou pour arriver à l’Ara Pacis à partir du 26 septembre 2014 et jusqu’au 25 janvier 2015.
  • À travers plus de cinq cents photographies, dessins, peintures, films et documents, rassemblant images célèbres et inédites, l’exposition fait l’histoire de l’oeuvre magistrale d’Henri Cartier-Breton et, à travers elle, celle du 20ème siècle.
  • La rétrospective se propose de montrer la richesse du parcours du photographe, ses réorientations successives et ses différents moments de développement. Elle a pour ambition de montrer qu’il n’y a pas eu un seul, mais bien plusieurs Cartier-Bresson.
  • La première partie de l’exposition, retraçant les années 1926 à 1935, est marquée par la fréquentation du groupe surréaliste, les débuts photographiques et les grands voyages à travers l’Europe, le Mexique et les États-Unis.
  • La deuxième période, qui commence en 1936, au retour des États-Unis et se clôt en 1946 avec un nouveau départ pour New York, est celle de l’engagement politique, du travail pour la presse communiste, de l’activisme antifasciste, du cinéma et de la guerre.
  • Enfin, le troisième temps commence avec la création de l’agence Magnum en 1947 et se termine au début des années 1970, au moment où Henri Cartier-Bresson arrête le reportage. Du surréalisme à Mai 68, en passant par le conflit espagnol, la Seconde Guerre mondiale, la décolonisation, la guerre froide et les Trente glorieuses, la rétrospective du Centre Pompidou propose, loin des mythes et des raccourcis, une nouvelle lecture de l’oeuvre du plus célèbre des photographes français.
  • Fermé le lundi.
  • Toutes les informations ici.