Fête de la Libération

Il y a 71 ans, le 4 juin 1944, les chars américains entraient dans Rome, faisant fuir les troupes d’occupation nazies et libérant l’Italie du nazisme.

Pour se remémorer cette date, différentes manifestations sont organisées dans des lieux symboliques.

Au Fort Bravetta (où avaient été exécuté 77 militaires et résistants pendant l’occupation) :

  • Des visites sont organisées pour les groupes scolaires en matinée et pour le public à 16h.
  • Déposition d’une couronne de lauriers sur la tombe et lecture de l’appel des martyres.
  • Interventions de plusieurs personnalités : Paolo Masini, assesseur à l’Ecole et délégué à la Mémoire pour Roma Capitale,  Lidia Ravera, assesseur régional à la Culture, la conseillère Gemma Azuni, déléguée au Développement Social, à l’immigration et à l’intégration et la présidente du Municipio XII, Cristina Maltese. Interviendront également Carla Di Veroli, responsable pour la mémoire au cabinet du maire, Francesca Cantù, vice-recteur de l’Université Roma Tre, et Augusto Pompeo, archiviste d’Etat.
  • A 18h : Concert de Dario Ronzani avec des chants de la résistance, puis Andrea Bouchard lira des extraits de son livre « Feux d’artifice ».
  • Suivra la pièce de théâtre : Mémoires de la Résistance, par l’association Eleusis et le concert final du groupe Rome Music Factory.
  • Défileront également des véhicules militaires d’époque grâce à l’association HighWay Six Club.

Et encore :

  • Au Capitole : dépose d’une couronne de lauriers à 9h.
  • Dépose d’une couronne de lauriers à 12h Porta San Paolo et sous les Murs Aureliens et la Pyramide Cestia en souvenir des tombés civils et militaires, italiens et étrangers pour la défense de Rome.
  • Dépose d’une couronne de lauriers à La Storta (Via Cassia km 14,300) puis une autre Via Antonio La Branca, en souvenir du massacre de 14 détenus dont le syndicaliste Bruno Bozzi. 
  • Suivront l’appel des martyrs et des allocutions.