Exposition Matisse: La magie de ses arabesques

    2983

    Les Ecuries du Quirinal nous proposent chaque année de superbes expositions, très ambitieuses, présentant des artistes mondialement connus (comme Frida Kalho ou Memling l’an dernier). Cette année, l’exposition-phare de ce premier semestre, c’est donc Matisse – Arabesque. Elle a été conçue par Ester Coen qui a réuni une centaine de toiles provenant du monde entier. L’exposition rencontre déjà un très grand succès et les critiques sont élogieuses. Profitez-en maintenant, on trouve encore facilement des places si on réserve en ligne ou par téléphone (14€ pour l’impression à la maison ou 11,50€ si vous retirez le billet sur place). L’exposition durera tout le printemps –  jusqu’au 21 juin 2015, et risque d’être très vite victime de son succès.

    « L’inspiration est venue d’Orient », expliquait Matisse. C’est ce que l’on va découvrir à travers les dix salles de l’exposition. Le parcours n’offre pas une chronologie des oeuvres de l’artiste mais présente les différents influences qui ont permis à Matisse de construire son style unique. Des influences qui datent de ses découvertes de l’art oriental dans les musées (la collection islamique du Louvre ou du Musée des Arts Décoratifs de Paris) et dans les pavillons étrangers de l’Exposition Mondiale de 1900, puis de ses voyages, en Algérie, en Italie, au Maroc.

    Pour illustrer ces influences, des pièces de tissu, des masques, des estampes, des paravents, des céramiques africaines, chinoises ou japonaises, sont présentées dans chaque salle. L’artiste empruntait aux objets leurs formes géométriques, ou leurs arabesques, et construisait son propre langage. Il cherchait à exprimer ce qu’il avait au plus profond de lui-même, privilégiant dans ses oeuvres les formes simples et très colorés, s’affranchissant des règles de la perspective, et composant ainsi des tableaux très personnels, originaux et d’une grande modernité.

    • L’audioguide (4,50€) nous a été d’une grande aide pour comprendre le parcours de l’artiste (il existe en italien et en anglais, mais pas en français comme indiqué par erreur sur le site). Le texte explicatif est agréablement ponctué de citations de l’auteur, permettant de bien comprendre ses choix. Un documentaire d’époque le montrant au travail est également très intéressant.
    • Pour les enfants l’audioguide « spécial kids » est proposé à partir de 6 ans (3€).
    • Des visites guidées sont également possibles en italien, à heures fixes (4€).
    • Plus d’informations et achat en ligne ici.

    En parallèle à l’exposition, vous pourrez approfondir votre connaissance de l’artiste grâce aux réflexions partagées sur l’artiste au Palazzo delle Esposizioni, chaque semaine, lors d’une rencontre avec un chercheur ou historien d’art. Voir le programme ici. Entrée gratuite. Éric de Chassey, directeur de l’Académie de France-Villa Medici  interviendra notamment le 18 mars sur le thème « Matisse, peintre religieux ?« 

     Photo : Intérieur au phonographe – Matisse