Exposition : Nomachi à Testaccio

    2080

    La Pelanda, salle d’exposition dans les anciens abattoirs de Testaccio est un exemple réussi de rénovation d’architecture industrielle. Elle est située à côté du Macro, le musée d’Art Contemporain de Rome, à Testaccio, et mérite le coup d’oeil. De plus, elle présente en ce moment une très belle exposition : Nomachi, Le vie del Sacro.

    Kazuyoshi Nomachi est un photographe contemporain, japonais, né en 1948,  qui a parcouru le monde à la rencontre des populations et qui s’est intéressé aux rites religieux et à l’incarnation des valeurs spirituelles. Photographe reconnu dans le monde entier, distingué par de nombreux prix, il a été régulièrement publié par des revues telles que le National Geographic, Stern ou Géo. C’est sa première exposition en Occident.

    L’exposition est une rétrospective de ses voyages et présente 200 photos à travers 7 sections. Les clichés les plus anciens datent de son voyage au Sahara au début des années 1970. Puis nous le suivons en Ethiopie à la découverte de la population et de ses pratiques religieuses, puis sur les bords du Nil et de ses affluents, au Soudan et en en Ouganda. Nous voyageons ensuite au Tibet, puis sur les bords du Gange. Son périple le mène en Arabie Saoudite, où il voyagera pendant 5 ans (1995-2000). S’étant converti à l‘Islam, il a pu réaliser des clichés remarquables sur le pèlerinage de la Mecque. Puis, il voyage dans les Andes, au Pérou et en Bolivie.nomachietiopie

    enfant éthiopien lisant la Bible

    Nomachi s’intéresse aux cultures traditionnelles et s’attache à montrer le caractère sacré de la vie quotidienne. Ses photos de scènes de partage de la foi dans de grandes manifestations populaires, mais aussi ses portraits superbes d’hommes, femmes ou enfants, dans la vie de tous les jours, parfois dans des conditions très difficiles, ainsi que ses clichés de paysages grandioses, sont tous empreints de spiritualité.

    islam1

    La Mecque, Arabie Saoudite, 1996

    21

    Désert de sel deSalar de Uyuni, Bolivie 2011 

    L’agencement de l’exposition est très réussi : les photos sont exposées sur des grandes lattes de bois horizontales, certaines mobiles, qui donnent un aspect très aéré et moderne à l’exposition. Les tirages des photos sont superbes, ce sont de grands formats de très belle qualité qui ont été réalisés par Canon.

    Le visiteur peut effectuer ce très beau tour du monde esthétique, culturel et spirituel jusqu’au 4 mai.

     Informations pratiques :

    • www.mostranomachi.it
    • Roma, La Pelanda – Centro di Produzione Culturale, Piazza O. Giustiniani, 4
    • Du mardi au vendredi de 16h à 22h, le samedi et le dimanche de 11h à 22h (entrée possible jusqu’à 21h).
    • Fermé le 1er mai