Foot : c’est la reprise pour les Romains

    2230

    Impossible de vivre à Rome sans garder un œil sur les deux clubs phare de la capitale, l’AS Roma et la SS Lazio. Faisons donc le point. Pour la Serie A (première division italienne de calcio) aussi, la période de Noël a été l’occasion d’une trêve bien méritée. Mais contrairement à d’autres pays, la pause a été assez limitée, avec seulement deux week-ends sans match de championnat. Les affaires sérieuses ont repris dès le week-end de l’Epiphanie, et la mi-saison se profile : le week-end qui arrive sera en effet celui de la 19ème journée de championnat – sur un total de 38 – et sonnera donc la fin des matchs aller.

    Les deux clubs romains ont connu cette année, pour l’instant, des fortunes très différentes, avec un enchaînement de bonnes performances voire d’exploits pour la Roma, et en revanche une situation bien plus contrastée pour la Lazio.

    La Roma a fait un début de saison tonitruant, sous la houlette de son nouvel entraîneur français Rudi Garcia ; totalement inconnu des tifosi romains quand il a débarqué l’été dernier, premier français à la tête d’une équipe de Serie A, il a su s’appuyer sur un recrutement limité mais judicieux pour battre d’emblée le record historique de victoires consécutives en début de championnat, en signant 10 succès d’affilée. Au cours de cette impressionnante série, la Roma a notamment battu 2 à 0 l’éternelle rivale Lazio en septembre dans le premier derby de la saison, avant de « punir » en octobre 3 à 0 l’Inter de Milan sur sa propre pelouse, puis dans la foulée de battre 2 à 0 le Napoli, l’autre concurrent direct pour le titre !

    Si le rythme a quelque peu baissé par la suite permettant à la Juventus de reprendre la tête fin novembre, les giallorossi sont restés invaincus jusqu’à la trêve, et n’ont subi leur première défaite que le week-end dernier sur la pelouse turinoise de la Juventus, championne l’an passé et donnée grande favorite pour conserver le titre. La lourde défaite concédée à Turin n’a pas fait perdre tout espoir à la Roma de pouvoir contester la suprématie turinoise pour décrocher le scudetto (« écusson » en italien, synonyme de titre de champion du fait que le champion en titre porte durant toute la saison un écusson aux couleurs de l’Italie sur son maillot). Forts de leur seconde position dans le classement provisoire, les romains espèrent que l’arrivée d’une ou deux recrues supplémentaires pendant le calciomercato invernale pourra aider à y croire. A défaut, il faudra se battre jusqu’au bout pour de belles places d’honneur, la deuxième place du championnant étant directement qualificative pour la prochaine Champion’s League (compétition européenne la plus prestigieuse), la troisième place permettant également d’accéder à la Champion’s League après un match de barrage, alors que les quatrième et cinquième places permettent d’accéder à l’autre compétition européenne, l’Europa League.

    La Lazio, quant à elle, a connu de nombreuses désillusions en championnat cette année. Outre la défaite dans le derby, l’équipe « voyage mal » (aucune victoire et seulement 4 points glanés en déplacement) et ne doit sa modeste 10ème place actuelle qu’à ses bons résultats au Stadio Olimpico. Seules performances notables, le bon match nul 1-1 à Milan en octobre et surtout la victoire 1 à 0 contre l’Inter le week-end dernier. En Europa League, la Lazio a par contre tenu parfaitement son rang sur la scène européenne en terminant deuxième de sa poule sans concéder la moindre défaite et en se qualifiant ainsi pour la suite de la compétition.

    En fin de compte, l’entraîneur Vladimir Petkovic a été limogé la semaine dernière, et remplacé par Edoardo Reja. N’ayant plus grand chose à espérer du championnat en cours, les biancocelesti essayeront de sauver leur saison par quelques belles victoires en championnat, en particulier lors du prochain derby, et par un beau parcours (pourquoi pas en allant jusqu’au bout) en Coupe d’Italie, coupe dont ils sont les tenants, et dont la victoire donne également une place qualificative pour l’année prochaine en Europa League. Surtout, ils voudront faire durer l’aventure européenne le plus longtemps possible, ce qui passera d’abord par une double confrontation contre les Bulgares du Ludogorets : match aller le 20 février au Stadio Olimpico, match retour le 27 février.

    Parmi les grands rendez-vous des matchs retour du championnat à l’Olimpico, notez que (les dates peuvent varier d’un jour en fonction de la programmation TV) :

    • La Roma accueillera l’Inter le 2/03/2014,  le Milan le 27/04/2014, et la Juventus pour un sommet éventuellement décisif le 11/05/2014 ;
    • La Lazio recevra quant à elle la Juventus le 25/01/2014 et le Milan le 23/03/2014 ;
    • Peut-être plus chaud encore, le derby entre les deux équipes romaines est prévu le 09/02/2014.
    • A noter que la Roma et la Lazio sont également qualifiées pour la Coupe d’Italie, les huitièmes de finales sont programmés le 9 janvier (Roma-Sampdoria) et 14 janvier (Lazio-Parma).

    Pour vous procurer des billets ou vous rendre au stade, cliquez ici sur notre précédent article. Bons matchs !!!

     

    Mise à jour le 22 janvier 2014 : la Roma continue son parcours en Coupe d’Italie, après avoir gagné contre la Juventus 1 à 0 en quart de finale, elle rencontrera le vainqueur de Napoli-Lazio pour deux matchs (aller et retour) les 5 et 12 février 2014. Un potentiel derby double qui serait très prometteur !