La Galette des Rois : A Rome

    20322

    Pour tout savoir de la Galette des Rois à Rome. (Pour la faire et imprimer vos couronnes vous pouvez lire notre autre article ici).

    A Rome, pour la Galette 2015 :

    • Quand on cherche où acheter une galette des Rois à Rome, tous les chemins nous mènent à Noël Crochon qui fait une excellente galette à la frangipane avec fève et couronne…  Miam ! Jusqu’au 15 janvier, vous en trouverez toujours dans la boutique, mais par sécurité vous pouvez la commander 48h avant. Sur commande,Noël Crochon vous la préparera jusqu’à la fin janvier. Son prix est de : 23€ le kg (8 parts). La Pasticceria Noël Crochon est située Via del Gazometro, 11, dans le quartier Ostiense, tél: 06 574 13 26. Elle sera ouverte le mardi 6 janvier jusqu’à 16h.
    • L’Union des Français de Rome et du Latium vous invite à sa Galette des Rois, le vendredi 9 janvier 2014 à 18h au Musée de Saint Louis des Français. Ouverte à tous, gratuit pour les membres, 10 euros pour les non-membres, inscription obligatoire auprès du secrétariat (par mail).Plus d’informations ici.
    • Rome Accueil et L’Institut Français tireront les rois le dimanche 18 janvier 2015. Animation pour les enfants et projection du film d’animation  Tableau de Jean-François Laguionie à partir de 15h. Coût 10€ (1 adulte +1 enfant) + 5€ par enfant supplémentaire. Plus d’informations ici.

    La Galette des Roi : Le saviez-vous ?

    • L’origine de la galette est antique et romaine ! En effet, on tirait déjà les Rois lors des Saturnales, ces fêtes romaines qui se déroulaient autour du solstice d’hiver pour célébrer le retour du Soleil. Un esclave était désigné Roi pour une journée. Au sein de chaque grande familia, les Romains utilisaient la fève d’un gâteau comme « bulletin de vote » pour élire le « Saturnalicius princeps » (le Maître des Saturnales ou Roi du désordre).
    • L’Epiphanie, fête religieuse chrétienne est célébrée le 6 janvier. Le mot, d’origine grecque signifie manifestation ou apparition. L’Epiphanie commémore l’enfant Jésus révélé aux rois mages. Cette date est donc devenue le jour des rois et on mange la galette à l’Epiphanie depuis le XIVème siècle.
    • Chaque région en France a sa galette ; elles ont en commun d’être rondes et dorées, car elles symbolisent le soleil.
    • Certaines variantes en France : 
      • une galette à la frangipane pour le Nord,
      • la bisontine en Franche-Comté, à base de pâte à choux et aromatisée à la fleur d’oranger
      • le pithiviers dans le Loiret,
      • la nourolle en Normandie,
      • la couronne, brioche aux fruits confits dans le Sud, appelée aussi Gâteau des Rois en Provence… 
    • Lorsque l’on tire les Rois, le plus jeune de l’assemblée se glisse sous une table et attribue chacune des parts au hasard à un des participants. Car il n’est pas question de savoir à l’avance qui aura la fève !
    • Celui qui trouve la fève est désigné Roi (ou Reine) et doit nommer sa Reine ou son Roi.
    • A l’origine, la fève était une vraie fève (haricot blanc), et parfois une pièce d’argent ou d’or. A partir du 19ème siècle, les fèves ont été remplacées par des santons de porcelaine. Aujourd’hui, on trouve également des figurines de plastique.
    • Il y traditionnellement une fève par galette, mais on voit apparaître deux fèves par gâteau dans les galettes achetées dans les pâtisseries depuis quelques décennies. Le gâteau, s’il est acheté, est donc traditionnellement fourni avec deux couronnes.
    • Le collectionneur de fèves de galettes s’appelle un favophile.
    • Il n’y a pas de fève dans la galette du président de la République à l’Elysée depuis 1975… car un président ne saurait être couronné !