Le Panthéon va-t-il devenir payant ?

1058
Façade Pantheon Rome
Façade Pantheon Rome

Le ministre de la Culture, Dario Franceschini, a placé une nouvelle pierre dans le mur des réformes et des changements qu’il met en œuvre afin de mieux préserver le patrimoine artistique et archéologique de l’Italie.

Au cours d’une réunion organisée par la Fondazione Roma Europea au Caffè Greco, Dario Franceschini a fait cette annonce qui a été reprise par un journaliste du Corriere della Sera :
« Je ne vois aucune raison de payer un billet pour visiter le Colisée et le Forum et ne pas devoir payer un billet pour entrer dans le Panthéon. Bien sûr, c’est une église mais nous allons en parler avec le Vicariat. Mon intention est d’introduire un billet modéré pour accéder à l’un des joyaux de la Rome antique. Celui-ci va permettre de financer l’entretien du monument, désormais visité par près de sept millions de personnes par an (P.I. c’est le site gratuit le plus visité d’Italie) et il servira également à contrôler le flux de touristes dans les moments critiques. »

Le ministre de la Culture a aussi annoncé que l’amélioration des monuments romains ne passera pas seulement par le Panthéon. Il a en effet évoqué la mise en place de billets pour la visite des bibliothèques anciennes.

Dario Franceschini a également déclaré que l’Italie doit pointer vers un tourisme conscient et rentable. « L’Italie doit être un pays pour les voyageurs, plutôt qu’une destination pour les visiteurs pressés » a-t-il dit.

Le Panthéon est un modèle inégalé de l’architecture classique. Il a été construit sous le règne d’Auguste par Agrippa (dont le nom est inscrit sur le portique d’entrée) au Ier siècle avant J.-C..
Endommagé par plusieurs incendies, le Panthéon d’Agrippa fut détruit par un nouvel incendie en 110, sous Trajan. Il fut entièrement reconstruit sous le règne de l’empereur Hadrien, vers l’an 125 (début du IIe siècle) par Apollodore de Damas.
En 609, l’empereur byzantin Phocas fit don du Panthéon au pape Boniface IV qui le consacra comme église chrétienne à la Vierge Marie et aux martyrs (titre qu’elle porte encore de nos jours). Cette transformation en église a d’ailleurs surement contribué à sa préservation.
Depuis la Renaissance, le Panthéon est utilisé comme tombeau ou reposent notamment Raphaël (1483-1520) et deux rois d’Italie, Victor Emmanuel II (mort en 1878) et Umberto Ier (mort en 1900).

Cet édifice est une icône pour les architectes qui voient dans ses proportions parfaites et dans la répartition de ses volumes, un modèle.
Le Panthéon supporte la plus grande coupole de toute l’Antiquité avec 150 pieds romains (soit près de 44 m de diamètre intérieur) et elle est également la plus grande du monde en béton non armé.