Métro C : l’inauguration n’aura pas lieu samedi 11 octobre.

    5434

    Ouvrira, ouvrira pas ?

    Nous nous interrogions en ce début de semaine pour savoir si la nouvelle ligne verte portait ouvrir comme prévu le samedi 11 octobre, et la réalité romaine nous a rattrapés…

    L’inauguration était annoncée pour samedi 11 octobre au matin, et les autorités confirmaient que tout était sous contrôle. Jusqu’à mercredi où des problèmes de sécurité ont été relevés par le Ministère des Transports qui n’a pas donné son aval pour l’ouverture. Le Maire de Rome, Ignazio Marino a « occupé » le ministère jusqu’à obtenir le compte-rendu de la réunion. Mais sa colère et la réunion de crise qui ont suivi, si elles ont permis de vérifier les dernières étapes restant à franchir pour garantir un maximum de sécurité, n’ont pas suffi pour une inauguration samedi. L’adjoint à la Mobilité Guido Improta a assuré que l’ouverture se ferait d’ici la fin octobre. Mais rappelons que le métro B1 a connu 3 dates d’inauguration. Alors ? Soyons patients…

    Comme de nombreux Romains, nous nous réjouissons de l’ouverture de ce premier tronçon de la ligne C, la ligne verte, qui ouvrira pour l’instant ses 14 stations entre Monte Compatri/Pantano et Centocelle, sur 12,5 km (4,3 km sous terre et 8,2 km en surface). Cela devrait changer la vie de nombreux Romains à l’Est de Rome et permettre un accès plus facile vers les quartiers d’Alessandrino, Centocelle, Torre Maura, Torre Angela, Tor Bella Monaca et Monte Compatri Pantano. Les trains sont des trains automatiques sans conducteur. Le rythme sera d’un train toutes les 12 minutes, 5 trains seront en circulation de 5h30 à 18h30. Ce qui permettra le soir de continuer les travaux sur le reste de la ligne, puisque la ligne devrait comporter 30 stations.

    Mappa_Linea_C_Metropolitana_di_Roma

    Ce chantier fait couler beaucoup d’encre. Retards colossaux (car la livraison de l’ensemble des 30 stations était initialement prévue pour 2015), budgets explosés, difficultés de trésorerie, et aussi recherche de coupables, démissions. Une partie des problèmes est venue des sous-sols romains qui ont révélé des vestiges non pas antiques mais post-antiques (d’avant 1800) que personne n’avait imaginé devoir considérer de premier intérêt. Et pourtant ! Les seules fouilles sous San Giovanni ont duré 29 mois de juin 2011 à octobre 2013.

    Les problèmes ne sont pas résolus, et beaucoup ont du mal à croire à la fin du chantier pour 2020 ; ils misent plutôt sur une dizaine d’années de travaux encore. C’est seulement quand la ligne C sera connectée aux autres lignes du réseau à San Giovanni pour la ligne A et Colosseo pour la ligne B que ce chantier aura un goût d’achevé, mais pour cela, il faudra donc encore attendre quelques années.

    Le tronçon suivant – jusqu’à Lodi – est en construction. Il a également pris du retard puisqu’il aurait dû être livré en août 2014, mais les sages romains après toutes ces années d’attente savent pouvoir patienter encore quelques mois… Il est annoncé pour juin-juillet 2015. En attendant les prochaines stations, un service de navette devrait relier Centocelle à Termini.

    Evidemment, il y a beaucoup d’interrogations et d’inquiétudes. Les usagers voudraient être assurés que ce système de navettes de et vers Termini absorbe la totalité du flux de travailleurs qui se rendent vers le centre, ou qui vont rejoindre les trains du Latium. D’autres se demandent comment se rendre à ces stations nouvellement construites parfois isolées du réseau de bus existants ? Car certaines n’ont pas de parking. Il semble que ce métro C, tel qu’il est annoncé, ne puisse pas répondre à toutes les attentes des usagers romains… C’est en tout cas un début très attendu ! Et ce n’est pas à vous que l’on dira que Rome ne s’est pas construite en un jour…