Changements tarifaires dans les musées de la ville : 7 musées gratuits, 10 plus chers

    2115

    A Rome, il y a les musées d’état et les musées communaux. Ce sont ces derniers qui ont annoncé des changements de tarifs au 27 août 2014.

    • Certains petits musées très spécialisés deviennent gratuitsVilla di Massenzio, Museo delle Mura, Museo di Scultura Antica Giovanni Barracco, Museo Pietro Canonica, Museo della Repubblica Romana e della memoria garibaldina, Museo Napoleonico (€ 1,50 pour l’exposition qui s’achève : Suoni di una battaglia. Il pianoforte di Lipsia), Museo Carlo Bilotti (€ 1,50 pour l’exposition qui s’achève : Dreamings. L’Arte Aborigena incontra de Chirico).
    • 10 musées considérés comme importants voient leurs tarifs augmenterMusei Capitolini , Museo dell’Ara Pacis, Centrale Montemartini, Mercati di Traiano, Museo di Roma, Galleria d’Arte Moderna di Roma Capitale, MACRO, MACRO Testaccio, Musei di Villa Torlonia (Casina delle Civette, Casino dei Principi, Casino Nobile), Museo di Roma in Trastevere. Les résidents bénéficient d’une réduction par rapport aux non résidents (1 à 2€ en fonction des musées).
    • Voir les nouveaux tarifs sur www.museiincomuneroma.it.
    • Au 1er juillet, les musées d’état avaient eux aussi annoncé des changements dans leur politique tarifaire, voir notre article.

    Photo : Museo Napoleonico : Napoléon sur le champ de bataille de Wagram – Joseph Chabord (Chambéry 1786- Parigi 1848)