Remise en beauté : c’est au tour de la Scalinata

    1815

    Après la restauration du Colisée par Della Valle, de la Fontaine de Trévi par Fendi et de la Pyramide Cestia par l’entreprise japonaise Yuzo Yagi, c’est au tour de Bulgari d’annoncer le financement de la restauration de l’escalier de la Trinité des Monts.

    En effet, la célèbre maison de joaillerie, à l’occasion du 130ème anniversaire de sa création, a annoncé « faire un cadeau spécial  à sa ville ». Un cadeau de 1,5 millions d’euros pour la restauration de la Scalinata, saluée par Jean-Christophe Babin, directeur général de Bulgari, comme « l’un des joyaux architecturaux les plus emblématiques de Rome ».

    L’imposant escalier réalisé en travertin, construit par Francesco de Sanctis entre 1723 et 1726, est aujourd’hui très dégradé. Les travaux devraient commencer dans un an et durer deux ans, a déclaré le Maire de Rome, Ignazio Marino. Les Romains et touristes n’en seront pas privés complètement, les travaux se feront en fermant progressivement certains secteurs.

    La Barcaccia en bas de l’escalier est toujours en travaux (normalement jusqu’en juin 2014), qui sont eux financés par des annonceurs dont les noms apparaissent sur les palissades qui encerclent la sculpture rendue invisible au public. C’est comme cela qu’avaient également été financées les restaurations du Tritone, Piazza Barberini, et de la Fontaine de l’Acqua Paola à Trastevere, et que sera financée la restauration des Lions de la Piazza del Popolo. Ces partenariats sont souhaités par la ville qui ne peut pas faire face seule aux coûts de telles restaurations.

    Aujourd’hui, il est vrai que la beauté et l’unité de la Piazza di Spagna sont mises à mal avec les travaux au centre de la place, mais les touristes en font tout de même un lieu de passage privilégié, à la croisée des chemins des ruelles du centre historique et de la montée vers la Villa Medici et la Villa Borghese.

    Et puis, en avril, les azalées en fleur couvriront l’escalier ! Quelques semaines dans l’année, de mi-avril à mi-mai, c’est un véritable symbole de l’installation du printemps dans la Capitale. Cette année, les fleurs seront blanches et lilas, les 600 pieds d’azalées fleuris viendront vivre leur temps de fleuraison sur l’escalier. Nous en profiterons encore mieux cette année, en sachant que l’an prochain et pour un long moment, notre Scalinata perdra un peu de sa splendeur… Mais positivons : nous aurons quelques mois pour bien profiter de la Piazza di Spagna avant de nouveaux travaux, puisqu’elle devrait être rendue au public dans son intégralité cet été, et jusqu’aux prochains travaux dans un an !