Tradition : le poisson d’avril

    1992

    C’est une tradition toute française. Si dans certains pays,  il y a aussi un jour pour faire des blagues, il semble que seule la France l’ait lié au poisson. On raconte que cela pourrait remonter à Charles IX qui en 1564 changea la date du début d’année et la passa du 1er avril au 1er janvier. Certaines personnes eurent du mal à s’y habituer et continuèrent à célébrer le nouvel an le 1er avril. Elles étaient moquées et certains à cette occasion leur faisaient des blagues, et leur offraient des faux cadeaux. Comme on fêtait aussi à ce moment-là la fin du Carême, période où la viande n’était pas consommée, on trouvait beaucoup de poissons. Et donc les blagueurs offraient de faux poissons… Naquit ainsi le poisson d’avril.

    En France, tous les ans, les enfants collent des poissons en papier dans le dos des passants, de leurs camarades ou de leurs professeurs. Chacun invente des histoires, les faisant passer pour vraies, et se dédit avant la fin de la journée en disant « poisson d’avril ». Les médias jouent aussi le jeu et c’est une journée où il ne faut pas prendre la presse, la TV ou la radio, au sérieux, parce que tout le monde invente de fausses nouvelles. C’est ainsi qu’on a appris à l’occasion de 1er avril, que  François Hollande, avait décidé de déménager en banlieue le siège de la présidence ou que les agriculteurs utilisaient la graisse humaine récupérée lors des liposuccions pour faire des engrais…

    On se demande bien ce qu’ils vont nous réserver cette année !