Traditions : fin d’année et nouvelle année à Rome

    4022

    Voici quelques informations pour savoir comment se passe le Réveillon du 31 décembre à Rome et connaître les rendez-vous romains du jour de l’an. Voilà aussi de quoi bien préparer le passage de la Befana pour l’Epiphanie.

     

    Le 31 décembre, Capodanno

    • Après quelques jours de répit, le Cenone (dîner copieux) du 31 décembre vous attend. La tradition est de manger à minuit le cotechino (sorte de saucisse cuite)  ou zampone (pied de cochon farci) et les lentilles, pour avoir une année prospère, puisque la tradition populaire affirme « le lenticche portano soldi« . Ainsi que des grenades et des raisins, symbole de prospérité également.
    • Vous embrasserez votre amoureux sous le gui à minuit pour garantir une année pleine d’amour et échangerez des voeux avec les autres convives.
    • A minuit et pour une bonne partie de la nuit, les feux d’artifice partent de tous les côtés (attention, cela peut être dangereux…). Il y aura un grand concert au Circo Massimo à 21h30. Sont annoncés Malika Ayane, Nina Zilli, Daniele Silvestri, J-Ax, Chiara Galiazzo et Niccolò Fabi. Les Fori Imperiali seront très animés avec du théâtre de rue, de la musique et autres festivités. Ils seront d’ailleurs complètement piétonniers du 25 décembre au 6 janvier. Un grand feu d’artifice est annoncé vers minuit sur les Fori Imperiali. Un autre concert est organisé Piazza del Popolo le 31 décembre au soir. La Piazza San Silvestro et le Campo dei Fiori sont également très animés le 31 au soir.
    • La tradition de faire place nette en se débarassant des choses par la fenêtre, pour chasser les esprits malins, a disparu à Rome.
    • Le 1er janvier quand le canon du Janicule tonne pour annoncer midi, des plongeurs s’offrent un plongeon (tuffo) de 17 mètres depuis le Ponte Cavour dans les eaux froides du Tibre (oui ! oui ! Ils sont fous ces romains !).

    L’Epiphanie

    • L’un des personnages très important de la tradition romaine est la Befana (sorcière), qui passe dans chaque maison où vivent des enfants, dans la nuit qui précède l’Epiphanie. Elle arrive sur son balai, souriante, et dépose, dans les chaussettes des enfants, des bonbons s’ils ont été sages, ou des bouts de charbon dans le cas contraire (aujourd’hui, il existe des bonbons qui imitent les bouts de charbon, ils sont à la réglisse ou au sucre noir). La Befana se rend le 6 janvier Piazza Navona, où vous irez peut être la rencontrer, avec ses consoeurs qui sont nombreuses ce jour-là, toutes plus laides les unes que les autres, mais toujours bien sympathiques.
    • On ne mange pas de galette des Rois en Italie (mais vous aurez beaucoup de succès si vous en ramenez ou en cuisinez une…).

    Joyeuses fêtes ! Tanti Auguri !