Glaces : Magnioum or not Magnioum ?

    2164

    Le Magnum, (qui prononcé à l’italienne se dit Magnioum) est le bâtonnet glacé sur bâton (stecco) le plus vendu dans tout le pays. Pour les 25 ans de la marque (eh oui ! déjà…), celle-ci s’est offert un point de vente permanent dit pleasure store à Rome depuis le mois de mai (Via Tomacelli, du côté Via del Corso, en face du magasin Ferrari). Une boutique avait ouvert quelques semaines auparavant à Naples et une autre un peu après à Milan. La marque fonctionne également avec des temporary stores qui ont ouvert dans les gares pour l’été à Milan, Turin, Vérone, Bologne, Gènes, Rome et Naples.

    Nous ne doutons pas du succès du magasin romain particulièrement bien situé. Même les Italiens, qui portent parfois un regard critique sur les glaces autres qu’artisanales et en particulier sur les gelati confezionati (glaces industrielles emballées), semblent avoir un faible pour les Magnum ! En tout cas, il n’y a pas que des touristes qui s’arrêtent Via Tomacelli.

    La marque de glaces Algida (ligne de produits d’Unilever qui commercialise aussi sous ce nom Carte d’Or ou Cornetto et aussi Magnum) le sait : la personnalisation pour des produits de masse est tendance, et cela fonctionne aussi pour les glaces ! Car ce qui attire dans ces boutiques Magnum, c’est la possibilité de créer son propre Magnum ! Nous vous en disons plus.

    Nous y sommes allées un jour de semaine dans l’après-midi pour une glace. Le Pleasure Store n’est pas seulement un glacier puisqu’il propose des petits déjeuners le matin, et des pleasure drinks le soir. Le point de vente est aux couleurs de la marque : beige, marron chocolat et bois. La boutique est grande avec un immense comptoir et une salle au fond où il est possible de s’asseoir pour déguster. De grands panneaux explicatifs (dont certaines en anglais !) permettent de comprendre facilement comment on peut confectionner (ou plutôt faire confectionner) son propre Magnum. Il règne un joyeux bazar, avec une certaine désorganisation dans la file d’attente. Les touristes n’ayant pas l’habitude de prendre d’abord un ticket à la caisse, il n’est pas évident de savoir qui attend où… Surtout que la caisse principale à l’entrée est fermée. Nous sommes tout de même rapidement servis.

    Voilà comment cela fonctionne :

    • Pour 4€, vous achetez un Magnum à personnaliser : MyMagnum.
    • Comme dans toutes les gelaterie, vous payez à la caisse, puis muni de votre ticket vous vous faites servir.
    • Quelques étapes à respecter :
      • Vous choisissez votre parfum de glace : vanille au chocolat.
      • Puis vos toppings (jusqu’à trois) parmi un large choix qui va des pétales de rose, aux oranges confites en passant par les mini-macarons (en fait des mini-meringues colorées), des éclats de pistache de Bronte, de la noisette, ou encore des perles, des morceaux de brownie, des « madeleines » (qui n’ont pas grand chose à voir avec nos madeleines) et tant d’autres encore…
      • Vous choisissez le parfum du chocolat qui recouvrera votre glace (classic, au lait ou blanc).
      • La personne qui vous sert mélange dans un shaker les  toppings. Elle attrape un magnum emballé (on a été un peu surpris), le sort de l’emballage et le trempe dans le chocolat liquide que vous avez choisi. Elle le dépose sur une barquette et verse les toppings, d’abord d’un côté, puis de l’autre. Et rajoute pour la décoration un coulis de chocolat blanc.
    • Vous pouvez ensuite déguster. Il faut idéalement attendre un peu que le chocolat fondu se refroidisse bien.
    P7190102
    IMG_20140729_150807_2
    IMG_20140729_130128
    IMG_20140729_150036
    IMG_20140729_150044
    IMG_20140729_150052
    IMG_20140729_150237

    Notre avis :

    • C’est quand très copieux un Magnum… on avait oublié…
    • Le chocolat n’est pas froid, pas complètement durci et on l’a trouvé un peu élastique.
    • Les toppings sont bons.
    • L’ensemble est évidemment très sucré, on ne préfère pas compter les calories !
    • L’expérience est intéressante, on est ravi de l’avoir faite.
    • Les Magnum, on aime bien, même si leur personnalisation n’apporte rien d’exceptionnel au goût.
    • Et on va continuer à rechercher les meilleures glaces romaines (on a commencé avec les glaces à la pistache…).

    Crédit photo : JCB Photos