A la découverte du Rione I : Monti

529
Rione I Monti

Il s’agit du premier rione (arrondissement) des rioni romains. Le nom Monti (monts) rappelle l’époque où cette zone comprenait les collines de l’Esquilin, du Viminal ainsi qu’une partie du Quirinal et du Celio. Aujourd’hui sa surface couvre 1650 m2 et s’étend de la Basilique Saint-Jean-de-Latran à la Basilique Sainte-Marie-Majeure.

Historique du quartier
Rione I MontiLa partie la plus basse de Monti appelée dès l’Antiquité « Subura » était la plus populaire et aussi la plus malfamée. En revanche au nord est, dans le quartier dit « Carinae », les aristocrates construisaient de magnifiques palais avec jardins. Monti est aussi très riche en monuments édifiés pendant les premières années du dix-neuvième siècle.

L’un des monuments d’intérêt touristique les plus connus est la Domus aurea, la villa grandiose de Néron. Il y a également les thermes et les marchés de Trajan. Aux alentours de la via Cavour des restes de fortifications d’époque médiévale attirent l’œil du visiteur : la Torre dei Conti, appartenue à la famille homonyme, édifiée entre 1198 et 1216, elle comprend une construction datant d’époque Flavienne ; la Tour del Grillo construite en 1223, a eu plusieurs propriétaires, les Carboni, les Conti. À l’intérieur du Palais del Grillo, se trouvait l’atelier du célèbre peintre Renato Guttuso (1911-1987). L’ancienne maison des Cavaliers de Rhodes, qui défendaient le Saint Sépulcre est habitée à l’heure actuelle par le Souverain militaire de l’ordre de Malte.

Les monuments chrétiens constituent l’autre richesse du quartier et ils sont les plus visités de la Ville éternelle après la Basilique Saint-Pierre. La Basilique Saint-Jean-de-Latran est construite juste après l’édit de Milan proclamé par Constantin. L’édifice adjacent est le Palais apostolique, première résidence du Pape et aujourd’hui siège officiel du vicariat de Rome.  L’obélisque de la place Saint-Jean-de-Latran provient du Temple de Ammone à Karnak en Égypte. Au bout de la rue Merulana, la Basilique Sainte-Marie-Majeure accueille les reliques de la grotte de Bethléem et les restes du berceau de Jésus. Non loin de là, dans la rue Merulana, la famille Brancaccio était propriétaire du palais homonyme construit en 1892, il accueille aujourd’hui le Musée national d’art oriental. L’immeuble adjacent renferme le célèbre théâtre Brancaccio où l’on produit principalement du music-hall. Un peu plus au sud, la basilique San Pietro in Vincoli (Saint-Pierre-aux-liens) est accessible par les escaliers Borgia sur la via Cavour. Les chaînes de Saint-Pierre sont recueillies dans un reliquaire placé au-dessus l’autel principal. Dans l’église se trouve le célèbre Moïse sculpté par Michel-Ange, cet ensemble forme le monument funèbre du pape Jules II. De l’autre côté de la via Cavour, en descendant les escaliers en direction de la rue Leonina, se trouve la charmante place Madonna dei Monti au centre de laquelle il y a une fontaine dessinée par Giacomo della Porta et réalisée par Battista Rusconi. Quant à l’église homonyme, elle est l’une des préférées des Romains.

CTA Hotel B&B Quartier

CTA Restaurant Quartier

Le rione Monti aujourd’hui…
Ici les anciens cohabitent avec une jeune génération de Romains qui aiment flâner dans les alentours de la place Madonna dei Monti, dans les magasins de petits créateurs et les boutiques vintage. Le soir, jeunes résidents et touristes se donnent rendez-vous dans les bars à l’atmosphère hipster. Les familles avec enfants quant à elles se retrouvent au parc ou à l’aire de jeux du poumon vert des environs, le Colle Oppio. La partie de Monti, proche de la Basilique Saint-Jean-de-Latran, moins résidentielle reste cependant animée notamment le long de la via Sannio où se tient le marché aux puces. Au-delà des enceintes commence la via Appia Nuova, autre axe pour les fanas de shopping . À savoir, Monti est très bien desservi pas les transports, bus et métro voilà un autre atout non négligeable si vous optez pour séjourner dans ce quartier.