Se déplacer en vélo dans Rome : Pistes cyclables

4856
velo rues Rome

Il faut tout d’abord dire que Rome n’est pas une ville pour les cyclistes car il y a beaucoup de circulation, il y a peu des pistes cyclables et surtout, culturellement le vélo n’est pas considéré comme un moyen de transport quotidien.D’un autre côté, faire un tour de vélo dans la ville éternelle est une véritable splendeur et pour cela, nous allons donc essayer de vous faire découvrir Rome sur un deux roues. Nous traiterons dans cet article des pistes cyclables les plus complètes, vous permettant de faire un tour à la fois touristique et urbain de la ville

Les pistes cyclables (document comune.roma.it) :

La première piste cyclable de la ville : le Tibre
Avec ses 34,8 km, c’est le plus long parcours cyclable de la ville. Il part du pont de Castel Giubileo et se termine à Tor di Valle.
Ce chemin offre la possibilité de parcourir quasiment toute la ville. En fait, tout en restant au côté du Tibre, vous traversez tous les quartiers les plus importants de Rome. Le premier arrêt d’intérêt sera le pont du Foro Italico, avec à sa droite le parc de Tor di Quinto. Un peu plus loin vous avez le blanc Pont Flaminio et juste à côté, le très connu Ponte Milvio.
Après un apéritif à Ponte Milvio vous pouvez pédaler encore jusqu’au splendide Ponte della Musica, (juste à côté du musée Maxxi) pour arriver au Ponte Sant’ Angelo où vous pouvez prendre le temps de monter en haut du Castel Sant’ Angelo pour profiter de la vue sur la basilique Saint-Pierre.
A cet endroit, vous êtes dans le cœur de la ville avec à votre droite, l’isola Tiberina et en haut, le quartier de la modiva romaine, le Trastevere.
Si vous faites ce tour le dimanche, à côté de Ponte Sublicio, vous pouvez aussi visiter le marché aux puces Porta Portese. Plus loin, il y a l’ancien et très populaire quartier du Testaccio puis le quartier Marconi, Magliana, Eur et presque au bout on arrive à l’Ippodromo di Tor di Valle.

De Ponte Risorgimento à Villa Ada
Ce parcours vous permettra de découvrir deux des plus beaux parcs naturels de la ville : la Villa Borghese et la Villa Ada.
Vous commencez à Ponte Risorgimento où vous avez l’occasion de voir l’oasi urbana del Tevere et vous poursuivez jusqu’à la Piazza Thorwaldsen.
De ce point central de la ville ne manquez pas, si vous avez le temps, de visiter le Museo Nazionale di Villa Giulia, la Galleria d’Arte Moderna et aussi le Jardin Japonais.
Juste à coté vous avez l’accès à la Villa Borghese où vous pouvez visiter le Museo Borghese, le Bioparco et aussi le parc lui-même qui n’a pas vraiment une piste cyclable mais qui est facile et agréable à parcourir.
Enfin, en sortant et en passant dans le quartier Parioli, vous arrivez à l’entrée de la Villa Ada.

De Villa Ada à Ponte Nomentano
Cet itinéraire commence à la Villa Ada, presque à côté de l’entrée, sur la Via Salaria. En poursuivant, vous arrivez dans le quartier de Prato della Signoria et en utilisant le passage souterrain de la Via Olimpica, vous arrivez à la Circumvallazione Salaria.
Continuez à coté du fleuve Aniene et vous vous trouvez à proximité de la ligne ferroviaire Roma Orte, arrêt Roma Nomentana. Vous avez la possibilité de monter dans le train avec votre vélo (il faut payer un ticket pour le vélo sauf si votre vélo est pliable) où de continuer sur le parcours vers le quartier Africano en arrivant à la Piazza Addis Abeba et la Viale Etiopia. Vous pouvez aussi faire un petit tour dans le quartier de Monte Sacro pour arriver jusqu’au bout de la piste dans les environs de Ponte Tazio et Ponte Nomentano.

De Monte Mario à la Valle Aurelia
Et enfin il y a la très belle piste qui part de Monte Mario, un des points panoramique de la ville, jusqu’à la Valle Aurelia, à côté de la ligne A du métro, arrêt Cipro.
On appelle cette piste Parco Lineare car elle suit le parcours de la ligne de train Roma-Viterbo. C’est une vraie piste cyclable qui passe entre les maisons et les lignes de train.

Trois choses à dire sur le monde du vélo à Rome
Vous avez la possibilité de monter avec votre vélo dans certaines lignes de bus, tram et aussi dans les trains de Trenitalia.
Tous les renseignements sur : www.atac.itwww.trenitalia.it
La maire de Rome a un projet, pour ne pas dire un rêve : le GRAB soit le « Grande Raccordo Anulare delle biciclette » que permettrait, avec ses 45 km de piste cyclable, de parcourir pratiquement toute la ville.
Et enfin, si vous êtes des passionnés de vélo vous avez les ciclofficine, des structures avec des volontaires, dans lesquelles vous pourrez réparer votre vélo, partager votre passion dans un ambiance très agréable.