Gourmands : La Chandeleur à Rome

487
crepes chandeleur
crepes chandeleur

Le 02 février, est un jour où votre gourmandise est pardonnée car c’est la chandeleur.

La tradition
Manger des crêpes à la Chandeleur, remonterait au Pape Gélase 1er, qui, à la fin du Vème siècle, avait instauré à Rome la Fête des Chandelles pour contrer des cultes païens. On célébrait alors le retour de la lumière. Cette fête s’accompagnait d’une procession aux chandelles en l’honneur de la présentation de Jésus au temple et de la purification de la Vierge Marie, quarante jours après la naissance du Christ soit le 02 février. Afin de récompenser les pèlerins pour leur venue à Rome, le pape leur faisait distribuer des crêpes.
Le choix des crêpes n’est pas anodin car à l’époque elles représentaient par leur forme ronde, le Soleil et l’abondance.

Bonheur et prospérité
Les crêpes peuvent même vous porter bonheur et prospérité pour l’année à venir si, comme le veut la tradition, vous réussissez à les faire sauter en tenant la poêle de la main droite et une pièce d’or dans l’autre main. En France, la tradition veut que cette pièce soit un Louis d’or (un gros sou fera l’affaire si comme nous, vous n’avez pas de Louis d’or).

Recette pour 4 personnes
250 g de farine
1/2 litre de lait
4 oeufs
1 pincée de sel
2 cuillères à soupe (ou 2 sachets) de sucre vanillé
50 g de beurre
facultatif : aromatisez la pâte avec 1 cuillère d’eau de fleur d’oranger ou des zestes d’orange (bio non traitée)
facultatif : une cuillère à soupe d’alcool (Grand Marnier, Cointreau, Armagnac, Rhum,…)

  • Idéalement, tous les ingrédients doivent être à température ambiante.
  • Mettre la farine tamisée dans un saladier avec le sel et le sucre. Faire un puits au milieu et y verser les œufs légèrement battus à la fourchette. Incorporer doucement la farine et quand le mélange devient épais, ajouter le lait petit à petit. Pour éviter les grumeaux, on peut utiliser un fouet (ou un batteur) mais toujours doucement.
  • Quand tout le lait est incorporé, si la pâte vous paraît trop épaisse (elle doit être assez fluide), rajouter en peu de lait puis ajoutez le beurre fondu et mélangez bien. Si vous le pouvez, laissez reposer la pâte.
  • La poêle doit être plate et pas trop lourde. Avec un papier essuie-tout, huilez votre poêle (avec du beurre ou de l’huile) avant la première crêpe puis régulièrement entre chaque crêpes.
  • On verse une louche de pâte à crêpes sur le fond de la poêle, elle doit juste le couvrir, et ne pas être trop épaisse.
  • On fait cuire d’un côté, jusqu’à ce qu’il soit doré, puis on retourne la crêpe (c’est là qu’on est plus ou moins habile) pour faire cuire l’autre côté.
  • On garde les crêpes au chaud entre deux assiettes.

Bien sûr, les meilleures crêpes seront celles que vous faîtes… mais si vous avez envie de crêpes sans avoir à les préparer, c’est possible aussi.
Les crêperies sont rares à Rome, mais il en existe et vous trouverez également des Gelaterie qui offrent de bonnes crêpes sucrées. En italien, « crêpes » se prononce à la française, mais sans le « e » final.

Creperia del Cinque – Vicolo de’ Cinque, 22a – Tél. +39 065 833 4159

Creperia San Lorenzo – Via dei Volsci, 101

Creperia Michelangelo – Viale dei Bastioni Di Michelangelo, 3a – Tél. +39 064 559 9961

Crepes galettes – Via Leonina, 21a – Tél. +39 069 437 7696

La Creperie di Testaccio – Via Galvani, 11 – Tél. +39 065 74 3814

Palatino Bistrot – Via Tirso 46/48 – Tél. +39 066 932 7106