Neige à Rome : tous les ans le 5 août

48223
blank

Chaque année, le 05 août, le miracle de la neige ou de la Madone des Neiges (Madonna della neve) est célébré devant la basilique Santa Maria Maggiore. Ce jour-là, vous pourrez assister à une chute de neige…

Neige-t-il réellement à Rome le 05 août ? Compte tenu de la météo à Rome au mois d’août, c’est peu probable. Et pourtant, selon la légende, il aurait neigé le 5 août 358, Rome se serait réveillée ce jour là sous une couche de neige blanche.

Un événement inhabituel qui est raconté, année après année, génération après génération et qui a donné lieu à ce qui est entré dans l’histoire comme « le miracle de la neige ».

Les origines de la légende du miracle de la neige

blank
Masolino da Panicale – Miracolo della neve

Au IVème siècle, en l’an 358, sous le pontificat du pape Libère (352-366), un riche et noble patricien romain nommé Jean et son épouse, n’ayant pas d’enfants, décidèrent d’offrir leurs biens pour construire une église qui serait dédiée à la Sainte Vierge.

La Vierge ayant apprécié leur souhait, apparait en rêve au couple dans la nuit du 04 au 05 août, leur indiquant, par miracle, l’endroit où l’église devait être construite.

Le lendemain matin, le couple romain alla voir le pape Libère pour lui raconter le rêve qu’ils avaient fait tous les deux. Le pape ayant lui aussi fait le même rêve, il se rendirent à l’endroit indiqué, la colline de l’Esquilin, et la trouvèrent couverte de neige, en plein été romain…

Le pontife traça alors le périmètre de la nouvelle église en suivant la surface du sol enneigé et fit construire l’église aux frais du noble couple.

C’est la tradition, bien qu’elle ne soit prouvée par aucun document ; l’église était appelée « Liberiana » d’après le pontife, mais par le peuple elle était aussi appelée « ad Nives », de la Neige.

Cette église fut ensuite démolie à l’époque de Sixte III (432-440) qui voulut construire à Rome une plus grande basilique en l’honneur de la Vierge, en utilisant des matériaux récupérés de l’église détruite.

A cette époque, aucune église ou basilique de Rome n’atteignait sa grandeur et sa majesté. Quelques décennies plus tard, on lui donna le titre de Basilique Sainte-Marie-Majeure, pour indiquer sa prééminence sur toutes les églises dédiées à la Vierge Marie.

La célébration du miracle de la neige de nos jours

Chaque année, le 5 août, le miracle de la neige est célébré à Rome.

Le miracle de la Madone des Neiges à Rome est connu dans le monde entier et il est considéré par les Romains comme l’un des événements les plus représentatifs de leurs traditions à tel point qu’en 1987, le pape Jean-Paul II y a également participé, prononçant un discours devant des milliers de fidèles venus à Rome pour l’occasion.

Une célébration liturgique aura lieu en matinée dans la Basilique avec une pluie de pétales de roses blanches qui tombera de l’un des panneaux centraux des caissons du plafond de la nef.

Un spectacle son et lumière est organisé en fin de journée pour l’occasion sur la place de la basilique au cours duquel, une chute de neige artificielle est reproduite, rappelant l’origine du miracle.

La reconstitution du miracle a été conçue en 1983 par l’architecte romain et artiste reconnu Cesare Esposito qui organise et met en place l’événement chaque année devant la basilique de Santa Maria Maggiore.

Pendant ce spectacle, ou des invités illustres font parfois leur apparition, vous pourrez assister à une scénographie étonnante, des jeux et théâtres de lumière où encore à des projections d’images sur la place. Les statues sur la façade de la basilique, illuminées, entourées de musique et de spectacles, feront parti de l’enchantement et de la suggestion scénique.

Le point culminant du spectacle est à minuit, quand des flocons blancs descendent du ciel chaud et étoilé et blanchissent le sol pour un spectacle unique et incontournable.