Le 10 août à Rome, on fête San Lorenzo

5
Basilica San Lorenzo fuori le mura - Verano

Le 10 août, à Rome, le quartier San Lorenzo est en fête pour célébrer son saint patron.

Situé à l’est de la gare de Termini, San Lorenzo est l’un des quartiers les plus authentiques de Rome. Proche des universités, cet ancien quartier populaire regorge d’adresses pour faire la fête. C’est un quartier étudiant plutôt animé, encore plus durant cette fête populaire et festive.

Si vous souhaitez assister aux célébrations et animations, il faudra vous diriger vers la Via Tiburtina. C’est en effet dans une zone située autour de sa crypte que vous pourrez fêter San Lorenzo.

Sur place, vous pourrez non seulement participer à des processions, des célébrations mais également contempler des feux d’artifice.

Qui était San Lorenzo

Le christianisme étant interdit à l’époque de l’empereur Vespasien, ceui-ci ordonna l’exécution de tous les membres du clergé.

C’est ainsi que le 6 août 258, six des sept diacres de l’Église, dont le pape Saint Sixte II, ont été décapités. Dernier diacre en vie, San Lorenzo devint ainsi le plus haut fonctionnaire de l’Église.

L’empereur Vespasien lui lance un ultimatum : soit il rassemble dans les trois jours les trésors de l’église et les lui apporte pour être épargné soit il meurt.

San Lorenzo passe alors les trois jours à distribuer aux pauvres toutes les richesses que l’Église avait amassés et le troisième jour, il se présente à l’empereur avec ce qu’il considérait comme les véritables trésors de l’Église : les pauvres.

L’empereur Vespasien décide alors de son exécution. Au moment de sa mort, alors qu’il était lentement rôti sur un gril par des troupes, il se serait exclamé au moment de mourir : « Ecce, miser, assasti tibi partem unam, regire aliam et manduca » (« Ici, misérable : tu as rôti un côté pour toi, maintenant, retourne-moi et mange »).

Il est aujourd’hui considéré comme le saint patron des bibliothécaires – car il a sauvé de nombreux documents d’église avant son exécution -, des pompiers, des boulangers et d’autres professions dont le travail implique le feu et le rôtissage.

C’est en 1937 qu’a été déclaré le décret de célébration de sa sainteté le 10 août. À Rome, des feux d’artifice et des célébrations sont organisés aux alentours de sa crypte, Via Tiburtina.

La nuit du 10 au 11 août coïncide avec le spectacle de météorites des Perséides qui est qualifiée de nuit des étoiles filantes ou de nuit des larmes de San Lorenzo.