1er janvier 2022 à Rome : événements et traditions

56
Parade du nouvel an Rome
Crédit photo : Flickr – Youth music of the world

Si vous avez passé le réveillon du Nouvel An à Rome, vous vous demandez peut-être après votre courte nuit de sommeil ce que vous pouvez faire le jour de l’An.

Ne soyez donc pas surpris de constater que Rome est plutôt fréquentée le jour de l’an et pendant le reste de la première semaine de janvier.

Un peu d’histoire sur le 1er janvier

Dans de nombreux pays, la nouvelle année commence le 1er janvier. Cependant, cela n’a pas toujours été le cas. En effet, pendant des siècles, d’autres dates ont marqué le début du calendrier, notamment le 25 mars et le 25 décembre.

Alors, comment le 1er janvier est-il devenu le premier jour de l’année ?

Nous pouvons en partie remercier le roi romain Numa Pompilius car au cours de son règne, il a révisé le calendrier républicain romain afin que janvier remplace le mois de mars comme premier mois.

Il s’agissait d’un choix judicieux, puisque janvier portait le nom de Janus, le dieu romain des commencements et des fins, tandis que mars célébrait Mars, le dieu de la guerre.

Il est cependant prouvé que le 1er janvier n’est pas devenu le début officiel de l’année romaine avant 153 avant notre ère.
En 46 avant J.-C., Jules César a introduit d’autres changements, mais le calendrier julien, tel qu’il est connu, a conservé le 1er janvier comme date d’ouverture de l’année.

Avec l’expansion de l’Empire romain, l’utilisation du calendrier julien s’est répandue.

Après la chute de Rome au Ve siècle de notre ère, de nombreux pays chrétiens ont modifié le calendrier pour qu’il reflète davantage leur religion.
Le calendrier julien nécessitant des modifications, c’est le pape Grégoire XIII qui a donc introduit un calendrier révisé en 1582 que nous utilisons encore aujourd’hui et qui rétablit le 1er janvier comme début de la nouvelle année, le calendrier grégorien.

Assister à la messe du 1er janvier à Rome

Le 1er janvier est une fête catholique appelée Solennité de Marie, la Sainte Mère de Dieu.

Le 1er janvier 2022, le Pape François présidera la Sainte Messe dans la Basilique Saint-Pierre à 10h00.
Assister à cette messe peut nécessiter d’avoir un billet d’accès car en raison des restrictions liées au Covid-19, en 2021, les billets pour assister à cette messe étaient strictement limités.

Faire un plongeon dans le Tibre

Plongeon du 1er janvier dans le Tibre depuis le pont Cavour
Crédit photo : Flickr – Olivier Astrologo

Au moment où le canon du Janicule retentit pour sonner midi, des romains courageux perpétuent une tradition lancée par un Belge en 1946.

Ils s’élancent en maillot de bain du haut du Ponte Cavour pour plonger dans les eaux glacées du Tibre plus de 15 mètres plus bas sous l’œil vigilant des pompiers.

Même si vous ne comptez pas plonger, vous pouvez vous y rendre pour assister au Tuffo di Capodanno.

A noter qu’ils étaient 4 à relever ce défi en 2021 et que pour des raisons sanitaires, le premier plongeon a été avancé de 2 heures.

Assister à la parade du 1er janvier à Rome

Depuis 2008, le 1er janvier est synonyme de grand défilé dans les rues de Rome comme dans beaucoup de grandes métropoles.

De nombreux groupes folkloriques, acrobates, danseurs, musiciens mais aussi des artistes déguisés en légionnaires romains et gladiateurs, des chariots insolites ou des structures flottantes participent au défilé avec en point d’orgue les fanfares venues des 4 coins du monde.

La parade commence Piazza del Popolo, passe par Via del Corso puis Via dei Condotti, Piazza di Spagna pour revenir à la Piazza del Popolo par la Via del Babuino.

Si vous le pouvez, évitez de vous positionner Piazza del Popolo ou Place d’Espagne car il y a beaucoup de monde.

La parade du Nouvel An commence le 1er janvier 2022 à 15h30 de la Piazza del Popolo.

Plus d’infos sur le site : romeparade.com

Roma capodarte 2022

Roma Capodarte 2022Le 1er janvier, Rome va renaître avec Capodarte 2022.

À partir de 14 heures, dans les bibliothèques, cinémas, musées, théâtres et autres espaces exceptionnellement ouverts de la ville, de nombreux protagonistes du monde de l’art, du cinéma, de la musique, de la littérature, du théâtre et de la culture scientifique rencontreront les visiteurs et les spectateurs.

De nombreux rendez-vous gratuits, pour toutes les informations consultez le site dédié à l’événement qui sera constamment mis à jour.

Les traditions du 1er janvier à Rome et en Italie

– Il est de coutume de manger un plat de lentilles lors du réveillon de la Saint Sylvestre et même le 1er janvier. En Italie manger des lentilles est synonyme d’abondance, d’argent et de prospérité.

De nombreux restaurants vous en proposeront en accompagnement de 2 plats incontournables à cette période de l’année, le Cotechino et le Zampone.

Le Cotechine est une saucisse entre la saucisse de Toulouse et le salami et le Zampone est un pied de porc désossé et farci.

– Le 1er Janvier, la tradition italienne invite à ce que l’on jette des vieilleries par la fenêtre à partir de minuit. On jette donc par la fenêtre tout ce qui vous encombre, ce dont on souhaite se séparer, on repart sur du neuf. Ne soyez quand même pas trop inquiet à l’idée de passer trop près des balcons car cette tradition est peu suivie à Rome contrairement aux villes du sud.

– Comme vous avez du le voir lors de la nuit de la Saint-Sylvestre, les italiens adorent les pétards. Il est en effet impensable de ne pas entendre de pétards ou de voir des feux d’artifices ce soir là. Cette tradition, vieille de plusieurs centaines d’années, a pour but initial d’éloigner les mauvais esprits en faisant un maximum de bruit.

– Dernière tradition qui est censé porter chance pour l’année qui vient : porter des sous-vêtements rouges d’autant plus s’ils vous ont été offerts… Cette tradition initialement réservée à la gente féminine est de plus en plus suivie par des hommes qui portent des sous-vêtements rouges le soir du Nouvel An.