26 décembre, Saint-Etienne et jour férié en Italie

1
Statue de Saint-Etienne

En Italie, le 26 décembre, jour où l’on fête Saint Étienne, est un jour férié. Après le dîner du réveillon de Noël et le déjeuner de Noël, les célébrations ne s’arrêtent pas. Il est de tradition de se retrouver en famille ou entre amis le lendemain de Noël, pour profiter d’une nouvelle journée de festivités où l’on va souvent finir les restes du repas de Noël. Ce peut être aussi une journée où vous allez pique-niquer, faire une « passegiata » (promenade) ou participer à des événements culturels.

Pourquoi célébrer San Stefano ?

Le 26 décembre est devenu un jour férié en Italie depuis seulement 75 ans (1947). Alors qu’initialement c’était un jour de travail normal, l’État italien a décidé de faire du lendemain de Noël un jour férié sans se préoccuper du saint qui était fêté ce jour là.

Du côté religieux, cette fête est dédiée au protomartyr (premier martyr du christianisme) qui a été lapidé à mort en 36 après J.-C..
Sa date a été fixée immédiatement après Noël car on a placé les Compagnons de Jésus les plus proches de lui sur son chemin terrestre et les premiers à lui rendre témoignage par le martyre.

La Saint-Étienne est également célébrée dans d’autres parties de l’Europe. Dans certaines régions d’Europe du Nord et de l’Est, ce jour est célébré par les chrétiens et les orthodoxes. Dans les pays anglo-saxons, le 26 décembre est appelé Boxing Day, c’est le jour où l’on offre des cadeaux aux plus pauvres.

Santo Stefano est aujourd’hui lié à la fête de Noël (qui commence le 24 décembre) et il y a une expression en Italie par rapport à ce cycle qui dure 3 jours. En effet, si quelque chose dure très peu de temps, on dit qu’« Elle dure de Noël à Santo Stefano ».

Que faire le 26 décembre à Rome

La Saint-Étienne est célébrée immédiatement après Noël et constitue un prolongement des festivités de Noël. C’est un jour où l’on rend visite à des amis, où l’on se retrouve en famille pour déballer des cadeaux, jouer au bingo ou aux cartes. L’atmosphère est encore celle de la sérénité et de l’amour qui caractérisent toute cette période de festivités avec la crèche, le sapin, les décorations, le panettone et tout ce qui symbolise Noël.

Le 26 décembre, Rome reste animée et se prépare à accueillir les touristes et les citoyens qui viennent dans la ville à la recherche d’événements et de manifestations auxquels participer.

De nombreux événements sont prévus le lendemain de Noël à Rome et dans ses environs : concerts de Noël, crèches, représentations théâtrales et expositions. Les marchés et villages de Noël ne manquent pas et le calendrier des événements est riche et capable de satisfaire les adultes comme les enfants.

Pour ceux qui veulent profiter d’une sortie en dehors de la ville, les villages autour de Rome proposent également des événements sous le signe de la magie de Noël.

Les musées sont ouverts à Rome le 26 décembre, comme le Colisée, le Palazzo delle Esposizioni, les Scuderie del Quirinale, le Vittoriano, le Maxxi ou encore le Chiostro del Bramante.

Le soir, pour ceux qui veulent se promener dans le centre-ville, il y a la Via del Corso avec son kilomètre et demi d’illuminations, représentant les points de repère de la ville, comme l’Arc de Constantin et le Colisée.

A voir également, la Piazza Venezia avec son arbre coloré par ses boules de Noël et ses LED, la Via Condotti, cœur battant de l’excellence italienne et internationale qui brille avec ses illuminations, l’ombre du dôme de Saint-Pierre avec son arbre de Noël majestueux ou encore les illuminations sur la Piazza Navona et au Campidoglio.